Divers

Cotyledon - Crassulaceae - Comment entretenir et cultiver les plantes de Cotyledon

 Cotyledon - Crassulaceae - Comment entretenir et cultiver les plantes de Cotyledon


COMMENT CULTIVER ET ENTRETENIR NOS PLANTES

COTYLÉDON


C. orbiculata

le Cotylédon, sont de délicieuses plantes succulentes originaires des régions arides d'Afrique, d'Arabie saoudite et du Yémen.

CLASSIFICATION BOTANIQUE

Royaume

:

Plantae

Clado

: Angiospermes

Clado

: Eudicotylédones

Commande

:

Saxifragales

Famille

:

Crassulacées

Gentil

:

Cotylédon

Espèce

: voir le paragraphe "Principales espèces"

CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES

Le genre Cotylédon appartient à Famille de Crassulacées,grand groupe de plantes succulentes originaires des zones arides d'Afrique, d'Arabie saoudite et du Yémen.

Ce sont des plantes arbustives caractérisées par de longues tiges à partir desquelles se développent des paires de feuilles opposées. Ils ont une tige charnue qui est unique chez les jeunes plantes. Plus tard, il se ramifie. Les feuilles sont, selon les espèces, charnues et persistantes ou caduques mais dans les deux cas arrondies ou ovales et chez certaines espèces avec des marges ondulées. Les tiges et les feuilles sont charnues et ont pour fonction de stocker de l'eau. Les fleurs sont très colorées, principalement rouges ou oranges ou jaunes, avec des pétales enroulés et souvent rassemblées en grappes portées par de longues tiges. Il fleurit à partir de la fin du printemps et tout au long de l'été.

Ce sont des plantes à croissance lente, de sorte qu'il faut de 3 à 4 ans pour atteindre une hauteur de 30 cm et la même période prend pour commencer à produire des fleurs.

ESPÈCES PRINCIPALES

Il existe de très nombreuses espèces appartenant au genre Cotylédon parmi lesquels on se souvient:

COTYLEDON UNDULATA

COTYLEDON ORBICULÉ

COTYLEDON TOMENTOSA

COTYLEDON LADSMITHIENSIS

TECHNIQUE CULTURELLE

Une croyance très répandue est que les plantes succulentes (le terme correct serait des plantes succulentes car elles n'ont pas de graisse à l'intérieur mais du jus, de la sève) poussent bien même si elles sont négligées. Ce n'est pas du tout vrai car, comme tous les êtres vivants, ils ont besoin d'attention et de soins. Ils peuvent survivre si nous les négligeons, mais certainement pas vivre au mieux de leurs capacités. Considérant que les soins dont elles ont besoin ne sont pas si nombreux, nous consacrons quelques minutes par semaine à ces plantes incroyables et elles nous récompenseront avec une croissance merveilleuse.

le Cotylédon sont des plantes qui nécessitent beaucoup de lumière, en toutes saisons de l'année, avec une exposition directe au soleil. L'optimal est une exposition à la sueur à éviter plutôt qu'une exposition au nord.

Si la plante est conservée sur un rebord de fenêtre derrière un double vitrage, gardez-la à l'ombre légère pendant l'été car les rayons du soleil sont trop concentrés dans ce cas.

Les températures de culture estivales optimales se situent autour de 21 ° C même si elle pousse bien à des températures de 27 ° C. Les températures hivernales doivent être autour de 10-13 ° C mais attention à ne pas descendre en dessous de 10 ° C. Si les températures chutent autour de ces valeurs, assurez-vous de laisser la plante parfaitement sèche.

Ce sont des plantes qui aiment l'air alors donnez-leur de l'air frais surtout en été en les plaçant près d'une fenêtre ouverte.

L'ARROSAGE

L'arrosage du Cotylédon doit être fait lorsque la surface du sol est sèche. Une bonne pratique est de bien mouiller le sol, puis de drainer tout l'excès d'eau et d'attendre que le sol soit sec avant de procéder à l'irrigation suivante.

Pendant la période automne-hiver (de mi-novembre à mi-mars), l'irrigation doit être suspendue jusqu'au printemps.

Il est nécessaire d'éviter soigneusement de laisser de l'eau stagnante dans la soucoupe car l'eau stagnante n'est en aucun cas tolérée et entraînerait la pourriture des racines.

TYPE DE SOL - REPOT

Cotylédon, comme toutes les plantes, il doit être rempoté périodiquement, au printemps, si les racines ont occupé tout l'espace dont elles disposaient.

Le rempotage est également un excellent moment pour vérifier l'état des racines: si vous remarquez des racines noircies ou grisâtres (les racines doivent être blanc crème), elles doivent être éliminées. Ensuite, prenez des ciseaux lavés et stérilisés (éventuellement ignifuges) et procédez à la coupe. Saupoudrez ensuite de poudre fongicide à large spectre sur les plaies coupées, puis rempotez-les. Dans ce cas, cependant, attendez au moins une semaine avant d'arroser pour permettre aux plaies de guérir.

Pour le rempotage, utilisez un compost spécifique pour Cactacées auquel ajouter du sable grossier ou de la perlite dans la mesure de 2: 1 (2 parties de compost pour 1 partie de sable ou de perlite).

Prenez soin de placer des morceaux de pot dans le trou de drainage afin que la terre ou les racines n'obstruent pas le trou de drainage car l'eau stagnante est mortelle pour cette plante.

Utilisez des pots bas d'un diamètre maximum de 15 cm. Personnellement, je recommande toujours d'utiliser des pots en terre cuite et non en plastique car ils laissent respirer le sol et si le trou de drainage a été aménagé pour assurer un bon drainage de l'eau, eh bien, je dirais que c'est parfait. De plus, les vaisseaux doivent être plus larges que profonds car le système racinaire a tendance à se développer en largeur plus qu'en profondeur.

Le premier arrosage après le rempotage, faites-le en immergeant le pot. N'oubliez pas que si vous avez taillé les racines, vous devez attendre au moins une semaine avant d'arroser pour laisser aux plaies le temps de guérir.

FERTILISATION

Du printemps et tout au long de l'été fertiliser le Cotylédon toutes les 3-4 semaines avec un engrais liquide à diluer dans l'eau d'irrigation en diminuant les doses par rapport à ce qui est indiqué dans l'emballage.

À partir de l'automne et pour tout l'hiver, arrêtez de fertiliser car c'est Cotylédon il entre en repos végétatif, vous ne devez donc pas donner d'engrais qui s'accumuleraient dans le sol, créant un environnement nocif pour les racines de la plante.

Pour assurer le vôtre Cotylédon excellente croissance, administrer un engrais également équilibré en azote, phosphore et potassium (par exemple 30:30:30) .En plus de ces éléments (macro-éléments), cependant, assurez-vous que l'engrais que vous utilisez contient toujours des micro-éléments, c'est-à-dire disent les composés dont la plante a besoin en quantités minimales (mais en a encore besoin) comme le magnésium (Mg), le fer (Fe), le manganèse (Mn), le cuivre (Cu), le zinc (Zn), le bore (B), le molybdène (Mo), tous importants pour une croissance correcte et équilibrée de la plante.

FLORAISON

Si vous assurez le Cotylédon la bonne quantité de soleil, d'eau et d'engrais, comme indiqué dans les paragraphes respectifs, vous aurez de belles fleurs qui commenceront à partir de la fin du printemps et se poursuivront tout l'été.

Gardez à l'esprit que la plante commence à fleurir lorsqu'elle a atteint 3-4 ans de vie, donc si vous l'avez récemment achetée et que vous voyez qu'elle ne fleurit pas, ne vous inquiétez pas: soyez simplement patient.

TAILLE

Cotylédon ne peut pas être taillé. Les feuilles qui sèchent ou s'abîment doivent simplement être éliminées pour éviter qu'elles ne deviennent un vecteur de maladies parasitaires.

Assurez-vous que l'outil que vous utilisez pour la coupe est propre et désinfecté (de préférence au-dessus d'une flamme) pour éviter d'infecter les tissus.

MULTIPLICATION

Cotylédon il se multiplie par bouture ou par graines ou par drageons.

En choisissant la technique à adopter, il faut garder à l'esprit que la multiplication par graines présente l'inconvénient que, prenant le dessus sur la variabilité génétique, il n'est pas certain que les plantes seront identiques aux plantes mères, auquel cas si vous le souhaitez obtenir un cotylédon très précis si vous êtes sûr de la qualité de la graine que vous utilisez, il est bon de faire la multiplication par boutures.

MULTIPLICATION POUR LES POLLONS

Au printemps, une ventouse basale est prélevée (ce sont les petits plants qui poussent à la base de la plante mère) à l'aide d'un couteau bien aiguisé, propre et désinfecté (éventuellement avec une flamme). Chaud, sous une bonne lumière mais pas en direct soleil et fertiliser une fois par mois.

Une fois que vous voyez les nouvelles pousses apparaître, cela signifie que la plante est enracinée, à quel point vous pouvez la traiter comme une plante adulte.

MULTIPLICATION POUR TALEA

Le meilleur moment pour faire la bouture se situe généralement entre mai et juin.Les boutures doivent mesurer 10-15 cm de long, en les prenant avec 2-3 paires de feuilles et doivent être enlevées à l'aide d'un couteau très tranchant et désinfecté (éventuellement au-dessus de la flamme) .sécher la surface coupée pendant 7 à 10 jours ou plus pour cicatriser la plaie, puis les planter à une profondeur de 5 cm dans un compost fait de sable et de tourbe. Le sol doit être maintenu légèrement humide et le pot doit être placé dans un endroit où la température est d'environ 21 ° C

Une fois que les premières pousses commencent à apparaître (généralement après quelques semaines), cela signifie que le Cotylédon a enraciné à ce stade la traiter comme une plante adulte.

MULTIPLICATION PAR SEMENCES

La multiplication par graines s'effectue en mars ou septembre en répartissant les graines le plus uniformément possible sur un sol formé de 2 parties de sable fin et une de terre par graine.

Vous pouvez utiliser des pots qui ne sont pas trop hauts ou multiplier les plateaux en laissant un espace d'au moins 2 cm entre le bord du pot et le sol. Plongez ensuite le pot dans l'eau jusqu'à ce que le sol soit bien humide. À ce stade, laissez l'excès d'eau s'écouler et disposez les graines uniformément à la surface du sol et utilisez éventuellement un morceau de bois pour les enterrer uniformément ou saupoudrez un peu de terre sur le dessus.

Le plateau doit être recouvert d'une feuille de plastique transparente ou d'une plaque de verre qui garantira une bonne température et évitera un séchage trop rapide du sol. La feuille de plastique doit être enlevée tous les jours pour vérifier la teneur en humidité du sol et pour éliminer la condensation qui se forme sur le plastique ou le verre. Le plateau ou le pot contenant les graines doit être conservé à l'ombre, à une température d'environ 21 ° C et légèrement humide (utiliser un pulvérisateur pour humidifier complètement le sol) jusqu'au moment de la germination.

Une fois que les graines ont germé, retirez la feuille de plastique ou le verre. Maintenant que les graines ne poussent pas toutes ensemble mais de manière écaillée, il faudra garantir au nouveau-né un peu plus de lumière. Disposez donc le plateau ou le pot de manière à ce qu'ils reçoivent un peu de lumière, mais pas trop, afin de respecter même les graines qui n'ont pas encore germé.

Une fois que les plants sont suffisamment gros pour être manipulés, ils sont transplantés dans le pot final comme indiqué pour les plantes adultes et traités comme tels.

PARASITES ET MALADIES

le Cotylédon, comme toutes les plantes succulentes, ce ne sont pas des plantes particulièrement sujettes aux maladies. Dans leur cas, il est peut-être plus correct de parler de physiopathies c'est-à-dire de maladies dues non pas à des pathogènes mais à de mauvaises techniques de culture.

La tige de la plante pourrit

C'est le symptôme classique d'un arrosage excessif.
Remèdes: malheureusement si la plante entière ressemble à ceci, il n'y a plus rien à faire. Si, par contre, certaines tiges ne sont pas encore affectées, vous pouvez essayer de sauver la plante. Retirez la plante avec tout le pain de terre du pot et laissez-la en l'air pour que le sol sèche rapidement. Vérifiez les racines et enlevez les racines pourries en les coupant sur au moins 1 cm au-dessus de la zone pourrie avec des ciseaux aiguisés et désinfectés (éventuellement avec une flamme), ainsi que les tiges mortes. Saupoudrez la surface de coupe avec une poudre fongicide à large spectre, puis rempotez. Attendez au moins deux semaines avant d'arroser à nouveau et, surtout, soyez plus prudent dans la quantité d'eau que vous administrerez pour l'avenir.

La plante se flétrit et perd ses feuilles

Ce symptôme est principalement dû à des températures trop basses ou à des courants d'air froids.
Remèdes: placez la plante dans la position la plus appropriée.

Les parties vertes de la plante se décolorent et semblent évidées

Ce symptôme est généralement dû à une irrigation insuffisante. Si l'on reste plusieurs mois sans arroser la plante, surtout en été, la plante manque de toute l'eau contenue dans les tissus et apparaît donc comme "vidée".
Remèdes: si vous atteignez ce stade, il n'est pas toujours possible de récupérer la plante, dans tous les cas, cela vaut la peine d'essayer en accordant un peu plus d'attention à notre plante avec les bonnes irrigations.

Taches brunes sur la face inférieure des feuilles

Des taches brunes sur le dessous des feuilles pourraient signifier que vous êtes en présence de cochenille: cochenille brune ou cochenille farineuse. Pour être sûr, il est recommandé d'utiliser une loupe et d'observer. Comparez-les avec la photo montrée, ce sont des caractéristiques, vous ne pouvez pas vous tromper. De plus, si vous essayez de les retirer avec un ongle, ils se détachent facilement.

Remèdes: retirez-les avec un coton-tige imbibé d'alcool ou si la plante est grande et en pot, vous pouvez la laver avec de l'eau et du savon neutre, en frottant très doucement avec une éponge pour éliminer les parasites, après quoi la plante est très bien variscée pour éliminer tout le savon. Pour les grandes plantes plantées à l'extérieur, vous pouvez utiliser des pesticides spécifiques disponibles chez un bon pépiniériste.


Vidéo: 6 Cotyledons na Dapat Mong Subukan + Basic Care Guide, Problems u0026 Propagation