Information

Physalis, Coqueret du Pérou ou Amour en cage - Semer, planter

Physalis, Coqueret du Pérou ou Amour en cage - Semer, planter


Physalis ou « Amour en cage »… Des belles lanternes colorées !

Le Physalis, Physalis alkekengi, un arbuste fruitier plutôt connu pour ses lampions esthétiques, pour sa qualité ornementale que pour ses fruits. L’amour en cage est son nom commun. Les superbes « lanternes » oranges, parfois rouges comme sur notre photo, donne un superbe effet coloré à l’arbuste et de la lumière au jardin… On a presque l’impression que les lampions ont été « fabriqués » en papier diaphane presque translucide. À l’intérieur, des petites baies oranges les « amours ». Les fruits sont très acides, ils peuvent être cuisinés en confitures éventuellement.

Dans la famille des physalis, on retrouve Physalis peruviana, c’est cette variété qui est cultivée pour les fruits. L’arbuste est aussi appelé coqueret du Pérou, ou groseille du Cap, c’est cette variété qui développe des petits fruits orangés, sucrés, délicieux, qu’on peut consommer crus comme un fruit ou bien les utiliser en pâtisserie ou en cuisine, voir un exemple de belle recette en bas de page !

Nom botanique

• Physalis alkekengi
Physalis peruviana est la variété qui produit des fruits sucrés

Type de plante

• Cycle : Plante vivace
• Feuillage : Persistant
• Type de plante : rustique
• Famille : Solanacées, Solenaceae
• Port : Arbuste
• Exposition : Soleil à mi-ombre
• Plantation : Printemps

Particularités et atouts santé de l’amour-en-cage

• Le physalis produit des petits fruits oranges : des baies qui apparaissent quand les « lampions » sèchent. Mais en réalité, les fruits bien que comestibles, sont très acide et le reste même quand il sont très murs, il pourront être avantageusement utilisés en fruits secs.

L’info du jardinier :

Physalis peruviana, est un phisalis annuel (ou vivace dans les régions très douces) . C’est ce physalis qui produit des fruits délicieux, légèrement sucré, assez proche de celui des groseilles. Il est aussi et surtout très riche en vitamines, notamment en vitamine C : 100 g de physalis consommés apportent 35 % des apports quotidiens.

• Le physalis est également riche en minéraux et en oligo-éléments.

Avantage au jardin

• Très rustique
• Très facile à cultiver
• Beautés de l’arbuste, des baies (amours-en-cage).

Description

L’amour-en-cage est un arbuste qui atteindra 1 mètre au maximum. Sa floraison est peut spectaculaires, des petites fleurs blanches, qui donneront les lampions puis les baies comestibles quelques mois plus tard : en octobre, (petits fruits orange).

Quel sol pour le planter l’Amour-en-cage :

• Sol léger, très drainé, sec et calcaire.

Période de floraison du physalis

• Au mois de mai

Quand planter le physalis ?

• Plantez les Amours-en-cage au printemps au mois de mars et avril.

Comment planter le physalis :

• Dans un mélange de terreau, de terre du jardin et de sable (30%) pour accentuer le pouvoir drainant.
• La motte de physalis généralement livré en godet.
• Gratter le tour de la motte pour dégager les racines
• Placez-la exposition soleil ou mi-ombre.
• Rebouchez et tassez sans abimer les racines
• Arrosez.

Quelle exposition ?

• Ensoleillée ou mi-ombre.

La récolte :

• Au cours de l’automne, généralement la récolte intervient en octobre et novembre.

Entretien

• Peu d’entretien, éventuellement un taille de forme.

Avec quelle autre plante s’accorde-t-il ?

• Plantez l’arbuste avec des asters bleus ou avec d’autre petits fruitiers

Utilisation au jardin :

• Utilisez le en massif « sauvage » pourquoi pas avec d’autres petits arbustes fruitier
• Utiliser en solitaire, dans un grand pot.

Variétés :

Physalis peruviana, : Variété annuelle, semée à chaud et mise au jardin à partir de mai où les basses températures s’éloignent. C’est le Physalis Peruviana – ou Coqueret du pérou – qui produit des petites baies acidulées très agréables à la dégustation ou en patisserie. Cette annuelle peut-être cultivée en vivace, dans ce cas, on la rabat en automne, on protège sees racines avec un paillis. La plante semble être plus fragiles, plus sensibles aux maladies quand elle est cultivée en vivace.

Maladies de l’amour-en-cage ?

• Pas de maladie connue

Et côté recette ?

Une tartelette à la ricotta aux légumes de printemps et la touche sucrée : des physalis (Physalis peruviana)
Vous m’en direz des nouvelles. Une recette cdubeau.com

Photo des physalis :
TeunSpaans
Creative Commons under license CC BY-SA 3.0 – On wikipedia.org.
Photo modifiée pour Notre site Web


Amour en cage (Physalis alkekengi)

L'amour en cage, lanterne japonaise ou chinoise (Physalis alkekengi) sont les autres noms utilisés dans le langage courant pour parler de cette plante : on comprend pourquoi au vu de la plante. Il s'agit d'une vivace à rhizome traçant assez vigoureuse et rustique qui se développe relativement vite et gagne du terrain : elle peut faire près d'1 m de large sur 70 cm de haut.

Ses feuilles sont en forme de triangle voire de losange un peu allongé de 6 à 10 cm de long environ. Des petites fleurs crème se forment à l'aisselle des feuilles, en juillet. Elles se transforment en baies de fruits orange vif enfermés dans un calice rouge qui ressemble à une membrane gonflée de 3 à 5 cm de diamètre. Cette membrane va progressivement devenir finement dentelée pour laisser voir le fruit.

Comme la plante contient un peu d'alcaloïdes, elle peut causer des troubles digestifs : mieux vaut éviter de l'ingérer ou de froisser ses feuilles. On utilise donc uniquement ses baies originales pour des bouquets secs.

  • Famille : Solanacées
  • Type : vivace
  • Origine : Europe et Ouest de l'Asie
  • Couleur : fleurs blanches, baies et calices orange écarlate vif
  • Semis : oui
  • Bouture : oui
  • Plantation : printemps
  • Floraison : fleurs en juillet, fruit en septembre
  • Hauteur : 70 cm


1) Où et quand planter le physalis ?

Le physalis se plante soit à l’automne soit au printemps, au choix. Bien sûr, il est judicieux de choisir le printemps en région froide et l’automne pour les régions les plus chaudes.

Le physalis est une plante qui aime les sols calcaires avec quelques pierres. Il apprécie également le soleil et la luminosité, mais craint les rayons directs du soleil. La mi-ombre lui convient très bien, mais la chaleur reste indispensable.

Il est possible d’effectuer des semis à l’abri dans des godets à partir du mois de mars. Ensuite, il faudra les repiquer en mai.

Crédits : papaya45 / Pixabay


Qu’en est-il de la récolte du coqueret du Pérou ?

Les fruits du coqueret du Pérou peuvent être récoltés lorsqu’ils arborent une couleur jaune-orangé. Toutefois, il ne faut pas oublier de vérifier si le calice est bien sec. Vous pouvez transformer ces fruits en confiture, en fruits séchés ou pour garnir une belle tarte. Mais beaucoup de gens préfèrent également les consommer en baies nature.

Il faut noter que le coqueret du Pérou est une plante qui a un peu tendance à envahir le jardin. Pour éviter les désagréments, vous pouvez diviser les touffes avec une Bêche

Voici un petit conseil, si vous voulez avoir plus de récoltes, mettez un espace d’à peu près 1m entre vos plants de coquerets. N’oubliez pas également de placer des appuis sur chaque pied.


Quels sont les bienfaits du physalis ?

Elle permettrait de renforcer le système immunitaire grâce à une bonne source de flavonoïdes, phosphore, pectine et vitamine A, C, B1, B2. B6 et B12.

Comment manger le Coqueret du Pérou ?

La saveur acidulée du physalis, entre tomate et groseille à maquereau, se croque nature et se consomme également en tartes, salades de fruits, flans ou encore confitures et gelées.

Comment faire pour garder l’amour en cage ?

Dès le mois d’août et jusqu’en septembre, quand les lanternes commencent à se colorer, coupez les tiges et suspendez-les tête en bas, dans un endroit frais et aéré pour les faire sécher. Le fruit arrive à maturité à l’automne, il est délicieux cru, et si vous en avez une belle quantité essayez-le en gelée !

Comment faire mûrir les physalis ?

En mûrissant, ces fruits dégagent de l’éthylène qui accélère le processus de maturation. L’éthylène est un gaz volatile. Il agit comme une phytohormone qui déclenche ou accélère le processus de maturation des fruits.


Physalis Peruviana – amour en cage – plante ornementale

En France, on cultive essentiellement les espèces non comestibles et décoratives. Sa culture s’acclimate à Paris. Ainsi, dès le XVIe siècle, les fleuristes de la capitale confectionnent des bouquets avec le physalis ornemental.

La plante toxique ornementale présente un calice vert orangé assez pâle . Sa pousse est annuelle, parfois vivace dans le Sud ou sous serre. Elle se reproduit par semis et est sensible au gel.

Conclusion,

Le physalis coqueret du Pérou est un fruit original, riche en vitamine C et en fibres. En pâtisserie de Grands Pâtissiers le mettent en avant et confectionnent des pâtisseries sublimes.

C’est un fruit que l’on trouve chez son Primeur au rayon fruits exotiques.

La plante ornementale est très belle mais toxique aussi il faut bien les distinguer.

Fruit ou plante d’ornement, les physalis posent peu de problèmes. Comme beaucoup les pucerons l’apprécient. Sous abri, elles peuvent être victimes d’aleurodes et de l’oïdium.

Source : Tout le potager Marabout

Achetez vos graines de physalis :

Articles qui pourraient vous intéresser :

L'arrosage est une des opérations les plus importantes du jardinage. L'eau est nécessaire par elle-même et les sels qu'elle contient. Pour tremper la terre, il faut verser 100 litres par…

L'été est particulièrement chaud. Confrontées à des températures inhabituelles, les plantes se protègent grâce à leurs mécanismes naturels de lutte contre la sécheresse. Le rôle primordial de l'eau Les plantes…

Jardin méditerranéen Bienvenu sur mon blog. Un jardin méditerranéen, j'en rêve cela évoque la mer, le soleil et la lumière. Ne croyez pas qu'il s'agit d'un effet de mode malheureusement…