Divers

Câpre

Câpre


Caractéristiques

Le câprier, dont le nom scientifique est "Capparis spinosa L.", fait partie de la famille des Capparidaceae et représente l'une des plantes traditionnelles des milieux méditerranéens et a la particularité de se développer spontanément le long des escarpements et, dans de nombreux cas, également contre le des murs.

Le câprier est une plante annuelle arbustive au port rampant.

La caractéristique principale est représentée par la tige extrêmement ramifiée et par les feuilles, qui ont une forme lancéolée et un léger duvet sur la partie supérieure.

Les fleurs poussent seules, le long d'un très beau pédoncule à observer.

La floraison a lieu pendant l'été, en particulier entre les mois de juin et septembre et est capable de développer une floraison d'une beauté extraordinaire.

La récolte des câpres doit avoir lieu avant le début de la floraison: la curiosité est représentée par le fait que les plus petites câpres sont, en réalité, les meilleures.

L'écorce des racines doit être récoltée lorsque la plante est au repos: vous pouvez choisir entre la période entre septembre et octobre, ou le mois de mars.


Cultivation

La plante de câpres se caractérise par une préférence pour une exposition directe au soleil et des températures extrêmement élevées (jusqu'à 35 degrés centigrades); de plus, il ne tolère pas les hivers et les gelées excessivement rigoureux, s'adaptant à la place à tout type de terrain, en particulier même les plus rocheux et les plus secs et présentant enfin un excellent niveau de résistance contre les maladies et les parasites.

En ce qui concerne la multiplication, cette plante particulière se caractérise par le fait que la production de nouveaux spécimens peut avoir lieu par bouturage ou par semis.

Les semis doivent être terminés au printemps.

C'est une plante qui n'a pas besoin de quantités excessives d'eau, car elle préfère la sécheresse à un arrosage excessif.

La plante de câpres aime tous ces sols pauvres et secs avec un excellent niveau de drainage.


Principes actifs

À l'intérieur des câpres, nous pouvons trouver une bonne quantité de protéines, de vitamine A, de vitamine E, de vitamine C, de vitamine K, de riboflavine, de folate, de niacine, de calcium, de manganèse, de fer, de magnésium et de cuivre.


Propriété

Les propriétés bénéfiques ne sont pas passées inaperçues même au cours de l'Antiquité, étant donné que deux médecins célèbres tels que Dioscoride et Galen en ont discuté dans divers traités qui nous sont parvenus.

Les deux médecins pensaient en effet que la plante était capable d'exercer une action diurétique fondamentale, mais aussi une action bénéfique contre les maux de dents jusqu'à traiter également la dureté de la rate et des vers d'oreille.

Selon la littérature officinale, les câpres ont d'importantes propriétés toniques, stimulantes et apéritives.

Bon nombre de médecins ont également reconnu les propriétés digestives des câpres, au point que du vin de câpres a également été préparé, obtenu en faisant macérer pendant longtemps 60 g de zeste et au moins deux litres de vin rouge.

La plante de câpres est également très appréciée en raison de ses propriétés stimulantes, notamment vis-à-vis de l'appétit et du système digestif.

Ce sont des propriétés, en particulier ces dernières, que l'on retrouve non seulement dans l'écorce de la racine (qui représente le médicament que l'on trouve traditionnellement chez les herboristes), mais aussi des caractéristiques des bourgeons, largement utilisés en cuisine.

Un bon nombre de recherches, même assez récentes, ont montré comment les câpres sont capables d'exercer une remarquable action bioactivante cutanée, ainsi que de renormaliser la circulation cutanée superficielle dans les érythoses et les rosacées.


Utilisation

Lorsqu'elle est exploitée pour un usage interne, la plante de câpres est extrêmement utile pour réaliser une fonction stimulante de la diurèse et des fonctions digestives.

Quant à l'usage externe, cependant, il est essentiellement utilisé pour le traitement des hémorroïdes, mais aussi pour éclaircir les joues qui rougissent facilement et pour contrer les capillaires dilatés.

Par ailleurs, en ce qui concerne les modes d'utilisation, il est important de rappeler que l'écorce de racine, préparée en décoction, est utilisée pour augmenter la diurèse et agir comme stimulant des fonctions digestives.

Pour un usage externe, en revanche, l'écorce des racines en colorant huileux est très utile pour lutter contre les hémorroïdes, l'inflammation de la bouche, mais elle est également assez efficace pour lutter contre les maladies vasculaires des extrémités.

De plus, il ne faut pas oublier à quel point les bourgeons frais, préparés en infusion (en appliquant de la gaze imbibée de cette infusion), sont extrêmement utiles pour éclaircir les joues qui rougissent très facilement, mais aussi contre la dilatation des capillaires.


Câpres: Contre-indications

Les câpres sont particulièrement déconseillées à tous ceux qui souffrent d'hypertension, compte tenu de la très forte teneur en sel (qui peut être éliminée en rinçant les câpres et en prenant un bain d'eau froide pendant une dizaine de minutes).



Vidéo: Les câpres, tout le goût de la Méditerranée - Météo à la carte