Informations

Les semis de tomates. Maladies, ravageurs et autres problèmes croissants

 Les semis de tomates. Maladies, ravageurs et autres problèmes croissants


Avec l'arrivée du printemps, il est temps de planter des graines de tomates pour les semis. Arroser, fertiliser, nourrir ... J'ai assez de soucis. Mais parfois, tout le travail est perdu à cause des problèmes qui se sont posés lors de la croissance des semis. Nous examinerons les maladies les plus courantes et les causes de décès des tomates dans cet article.

Conditions de culture des plants de tomates

Les tomates sont des plantes qui aiment beaucoup le soleil, donc pour faire pousser des semis, choisissez des endroits qui seront bien éclairés par le soleil. Si vous cultivez sur un rebord de fenêtre, les fenêtres orientées au sud sont la meilleure option. Si nécessaire, utilisez un éclairage supplémentaire sous forme d'éclairage fluorescent et de films de protection. Évitez les changements brusques de température. Maintenez la température nocturne entre 10 et 15 ° C, le jour entre 17 et 22 ° C. L'arrosage doit être régulier, tous les 5 à 6 jours, ne permettant pas au sol de se dessécher excessivement. Lors de l'arrosage des plantes émergentes, utilisez l'arrosage des racines pour prévenir les maladies fongiques. Lors de la culture de plants sur un rebord de fenêtre, il est conseillé de faire des peuplements sous les caisses pour éviter une forte baisse de température entre la zone des racines (à cause des batteries en état de marche) et la partie supérieure des plantes.

Les principales maladies et ravageurs des plants de tomates

Les jeunes plants ont leurs propres maladies et ravageurs, qui ne sont pas opposés à se régaler de petites pousses.

Les maladies et ravageurs les plus courants. Tableau

MaladiesLes ravageurs
mildiouthrips
jambe noirealeurode
tache blanche (septoria)pelle de jardin
mosaïquepuceron du melon
aspermieours
tache bactérienne noiretaupin

Cultiver des plants de tomates est un travail très minutieux. La moindre erreur dans la création des conditions nécessaires aux soins et aux mesures préventives peut coûter une récolte entière. Par conséquent, vous devez adopter une approche responsable pour diagnostiquer l'état des plants et, si nécessaire, prendre toutes les mesures recommandées pour une croissance optimale des plantes.

Signes consolidés de maladies, de ravageurs ou d'erreurs dans le soin des semis. Tableau

SymptômeMaladieRavageurErreur de sortie
Taches brunes sous-cutanées sur les fruits et les feuilles, autour des tigesMildiou (pourriture brune)
Taches marron clair, plus tard jaunes sur les feuilles inférieures, recouvertes d'une fleur grise au versoTache brune
Taches oblongues brunes sur les tiges, feuilles d'aspect secTraînée
Taches grises avec bordure sombreSeptoria (tache blanche)
Collet de racine en décompositionJambe noire (pourriture des racines)
Petites taches brunes avec un halo jauneMarbrures bactériennes
Top boucle.Aspermie
Feuilles tordues aux couleurs changéesMosaïque
Base de tige perturbéeours
Plantes fanées et mortestaupin
Des couvées d'œufs gris ou de larves vertes, ou de petits papillons blancs à l'arrière de la feuillealeurode
Embrayages d'oeufs orange sur le dos de la feuille, larves orange à rouge, fleursDoryphore
Toiles d'araignées avec de petits insectes ovales sous les plaques de feuillestétranyque
Couleur pâle des tomatescarence en azote
Racines en décomposition, déformation (tubérosité) de la feuillemanque de calcium
Feuilles froisséesexcès de calcium
Feuilles jaunes avec des veines vertescarence en fer

Maladies

Toutes les maladies de la tomate peuvent être classées en quatre groupes. Ce sont des maladies fongiques, infectieuses, bactériennes et non infectieuses. Commençons par peut-être les maladies fongiques les plus courantes.

Mildiou

Maladie fongique à forte vitalité. Il est transmis à la fois par l'air, le sol, l'eau et par les graines, les outils de jardinage, les résidus végétaux. Les premiers symptômes sont des taches brun foncé sur les feuilles, qui finissent par se déplacer à la fois sur les tiges et les fruits. Les zones touchées au verso sont recouvertes d'un revêtement grisâtre. La maladie se propage rapidement à d'autres plantes. Avec une infection précoce, une perte partielle ou totale de rendement n'est pas rare.

Feuille affectée par le mildiou

Fœtus malades

La principale méthode de lutte contre le mildiou est la prévention. Pour des mesures préventives, vous pouvez utiliser une solution rose de permanganate de potassium, dans laquelle vous devez faire tremper les graines pendant une demi-heure. Le peroxyde d'hydrogène est également un bon désinfectant. Les graines, comme dans le cas du permanganate de potassium, sont trempées pendant une demi-heure. Il faut veiller à ce que la teneur en humidité à l'endroit où poussent les plants ne dépasse pas 75%, pour procéder à l'aération, en évitant les courants d'air. À des fins préventives, les plantes sont traitées avec du liquide bordelais (0,7%), du sulfate de cuivre (0,1%), une solution d'ail avec du permanganate de potassium (200 grammes d'ail haché, 1 gramme de permanganate de potassium, insister pendant deux jours dans 1 litre de eau, puis égoutté, diluer le mélange avec 9 litres d'eau et traiter les plants), avec une solution de kéfir (1: 2 proportionnellement à l'eau). Pour la prévention et le traitement du phytophthora, des fongicides sont également utilisés, par exemple Oxyhom, Metronidazole, Fitosporin, Trichopol, Barrier.

Blackleg

Cette maladie est également fongique. Cela se produit, en règle générale, lorsque les plants sont placés trop densément et que les plants reçoivent alors peu de lumière. Les bases de tige séchées et foncées sont le signe d'une tige noire. Les plantes roulent et tombent.

Tomate à pattes noires

En tant que mesure préventive de l'apparition de cette maladie, la fertilisation du sol avec des cendres et du sable est utilisée. Comme dans le cas du mildiou, le trempage des graines dans une solution de permanganate de potassium est efficace. Si la maladie persiste, le traitement est effectué avec des fongicides: Fitosporin-M, Bactofit, Fitolavin. Le sol est désinfecté par un arrosage abondant avec une solution de permanganate de potassium ou de sulfate de cuivre. Les plantes malades sont enlevées et détruites.

Septoria

L'infection par ce champignon se produit principalement par le sol. Les feuilles inférieures des plantules sont couvertes de taches grisâtres avec des points noirs. Au fil du temps, les feuilles deviennent brunes et sèches.

Lésion foliaire avec septorie

La prévention de cette maladie est la désinfection du sol avec des solutions de permanganate de potassium, la fertilisation avec des cendres et du sable. Pré-congeler le sol avant de planter des graines ou des semis aidera bien. Les germes malades doivent être détruits. Pour le traitement du reste des plants, un traitement avec du liquide bordelais est utilisé.

Tache brune

Le principal symptôme de la maladie est l'apparition de taches brun clair sur les feuilles, qui fusionnent et s'assombrissent avec le temps. L'humidité accrue de l'air et du sol peut devenir un provocateur de taches brunes.

Tomates malades

La prévention et le traitement de la tache brune sont les mêmes que dans le cas de la septorie.

Les maladies bactériennes des tomates se manifestent par la pourriture, des taches grasses sur les feuilles. Ils sont très nocifs pour les tomates et menacent de nuire considérablement aux cultures futures.

Tache bactérienne noire

Les symptômes de la maladie sont de petites taches noires oblongues sur les feuilles, les tiges, qui se propagent pendant une courte période dans toute la plante, ressemblant à une éruption cutanée noire. L'infection passe par des semences de mauvaise qualité, un sol mal traité, avec des dommages et des fissures dans les plantes. Une humidité élevée est l'un des provocateurs de la maladie.

Tomate malade

La prévention de la maladie consiste à sélectionner des semences de haute qualité, à désinfecter le sol, à désinfecter les outils de jardin, à détruire les plantes malades. Le traitement est effectué par traitement avec 1% de liquide bordelais, des produits chimiques tels que Fitolavin, Fitosporin M, Oxyhom sont utilisés.

Mosaïque

La mosaïque est une maladie virale qui menace de détruire complètement les cultures futures. Le danger d'infection est très élevé, car il y a beaucoup d '«hôtes» de la maladie. Les mosaïques sont assez courantes dans d'autres cultures. Le virus est résistant au gel et à la sécheresse. Les outils de jardinage, la terre et les mauvaises herbes peuvent également être une source d'infection. Les pucerons sont un excellent vecteur du virus. Les premiers symptômes de la maladie se manifestent sur les feuilles sous forme de marbrures en mosaïque de tons verts, foncés et clairs, qui déforment ensuite la feuille à la fois par l'apparition de croissances spécifiques et par une torsion complète.

Tomate malade

Des mesures préventives sont mises en œuvre sous forme de désinfection des semences. Pour cela, un traitement avec du phosphate trisodique ou une solution d'acide chlorhydrique à 20% est utilisé. Il est également recommandé de stériliser le sol. Les tomates germées sont traitées avec de l'acide borique 0,1% ou du lactosérum 10%. À partir de préparations chimiques, vous pouvez utiliser Pharmayod-3. Il est nécessaire de suivre attentivement les règles de rotation des cultures, d'éliminer toutes les mauvaises herbes et d'éviter un faible éclairage. Le matériel de semence est sélectionné uniquement d'un caractère de haute qualité et résistant aux maladies. Les plantes infectées par la maladie sont enlevées et détruites. Un traitement contre les pucerons avec des insecticides est effectué.

Aspermie

Maladie virale transmise par des insectes ou des plantes de réserve comme les chrysanthèmes. Un symptôme de la maladie est un éclaircissement de la couleur des tomates, une courbure accrue des sommets, une tige principale sous-développée, les feuilles s'enroulent, rétrécissent et sont déformées de manière inégale.

Tomates infectées

Pour prévenir la maladie, un traitement insecticide est effectué contre les pucerons et autres ravageurs vecteurs. Le bon voisinage avec d'autres cultures est respecté.

Traînée

Une maladie virale qui pénètre dans les cellules d'une plante. Il affecte toute la partie moulue des tomates. Les symptômes externes sont similaires à ceux du mildiou, mais des feuilles sèches et l'absence de plaque spécifique sont observées.

Plante malade

Le traitement des stries n'est pas encore connu de la science; seules des conditions de croissance appropriées et la destruction des plantes malades sont utilisées pour la prévention.

Les maladies des plantes sont également non infectieuses. Cela se produit avec des soins inappropriés, un manque de vitamines et de minéraux, des influences physiques.

Les feuilles des semis jaunissent

Si le jaunissement de la feuille commence au sommet du plant, il est fort probable que la plante manque de calcium. Une bonne alimentation résoudra ce problème.

Le jaunissement et le séchage des feuilles par le bas peuvent avoir plusieurs options. C'est une proximité trop étroite, associée à un mauvais éclairage et à un arrosage à la fois trop abondant et insuffisant. Carence en potassium, le cuivre peut également être l'un des facteurs du jaunissement. La couleur jaune clair de tout le buisson signale une carence en manganèse. Les dommages mécaniques aux racines lors de la cueillette sont l'un des nombreux facteurs de jaunissement des feuilles.

Feuilles sèches

Les feuilles jaunes et sèches indiquent un manque d'humidité, si en même temps elles s'enroulent, cela peut être le signe d'un manque de fer. Mais cela peut aussi être un signe naturel de la "maturation" des plantules, lorsque les feuilles inférieures, ayant rempli leur fonction, ne deviennent qu'un obstacle, puisque la nutrition principale est consacrée au développement de la racine et des parties aériennes supérieures.

Des taches blanches et des feuilles qui sèchent indiquent un coup de soleil.

Les semis poussent mal

Les raisons du ralentissement de la croissance des semis sont multiples. Il s'agit d'un manque de nutriments, de conditions de température perturbées, d'un mauvais éclairage, de la proximité des semis.

Tiges faibles, les plantes tombent

Des conditions de croissance perturbées peuvent provoquer l'étirement et la chute des semis.

Les semis deviennent bleus

Les semis acquièrent une couleur bleue ou violette, principalement lors d'une forte vague de froid, si le régime de température n'est pas violé, une carence en phosphore est probable. En outre, les feuilles des semis peuvent devenir violettes de manière naturelle. Le verre ne transmet pas la lumière ultraviolette, et lorsque les plants sont exposés au soleil, ce dernier commence activement à être absorbé par les plantes, provoquant des changements de couleur. Au fil du temps, la couleur reviendra à la normale.

Les jeunes pousses flétrissent, fragiles

Si les plants commencent à se faner, alors, comme dans tous les cas ci-dessus, il est nécessaire de vérifier soigneusement les conditions de croissance. Le flétrissement des semis se produit lors d'une cueillette. Le système racinaire est perturbé et la plante est simplement "malade". Après quelques jours, les tomates commencent à pousser activement.

Les feuilles s'enroulent

Si ce n'est pas une caractéristique variétale, cela indique une violation des conditions de croissance ou un manque de nutriments. Une alimentation équilibrée et des conditions de normalisation favoriseront une croissance saine des semis.

Ravageurs + photos

Aleurode

Un petit insecte suceur volant blanchâtre. Sur la feuille, au verso, des couvées d'œufs grisâtres. Les larves écloses collent à la feuille et ressemblent à des écailles.

Feuille d'aleurode

La mouche blanche est une menace, principalement en tant que porteuse de nombreuses maladies. Par conséquent, la création de conditions appropriées pour la culture des plantes, une alimentation suffisante et en temps opportun des semis, contribuera à la résistance à la fois aux effets de l'insecte et aux maladies provoquées par la mouche blanche. Les feuilles de tomate affectées par les larves peuvent être lavées avec de l'eau savonneuse ou une infusion de pissenlit.

Thrips

Petits insectes volants. Difficile à trouver, en raison de la possibilité de se cacher sous les feuilles, à l'intérieur des bourgeons. Elle est diagnostiquée par des feuilles sèches tombantes, des bourgeons séchés, par une inspection visuelle du dos de la feuille, sur laquelle subsistent des traces noires de l'activité vitale des thrips.

L'apparition des thrips

La lutte contre ce ravageur consiste en un arrosage suffisant des plantes, un traitement avec Fitoverm ou des insecticides appropriés, par exemple Aktara.

Pelle de jardin

Un ravageur très commun. Fonctionne sur toutes les cultures maraîchères sans exception. Les chenilles du papillon fauchent littéralement des rangées entières de plantes, préférant les jeunes pousses. Les chenilles varient en couleur du blanc cassé au vert.

Pelle à chenille

Les papillons, les cuillères ne nuisent pas aux plantes, car ils se nourrissent de nectar, le danger des papillons réside précisément dans l'éclosion des chenilles.

Pelles papillon

Il existe de nombreuses méthodes pour combattre et prévenir ce ravageur. Tout d'abord, il est nécessaire de déterrer soigneusement le sol à l'automne et au début de la saison des semis en éliminant tous les résidus végétaux et les mauvaises herbes. Contrôle des mauvaises herbes pendant la croissance des semis, capture des chenilles à la main, pièges à papillons sucrés, par exemple, mélasse diluée avec une petite quantité de levure. Il est recommandé d'utiliser des préparations biologiques pour lutter contre les chenilles, car elles sont inoffensives pour les plantes à tout moment de la saison de croissance. Convient pour le traitement d'Aktofit, Agrovertin. Des insecticides tels que Decis, Zolon, Karate sont utilisés au printemps.

Puceron

Le petit insecte ravageur volant a cinq types. Melons, pêche, vert, blanc, noir. Petits insectes aux couleurs vert, noir, blanc, jaune, selon les espèces.

Variétés de pucerons:

Les méthodes de lutte contre ce ravageur sont les mêmes dans tous les cas de lésions par différents types de pucerons. Les remèdes populaires et chimiques conviennent ici. Dans les méthodes folkloriques, on utilise principalement des décoctions à base de plantes. Les jardiniers expérimentés efficaces et éprouvés sont des décoctions d'absinthe, de tabac, d'ail. La recette d'une telle décoction est assez simple: une partie de l'herbe pour une partie d'eau, bouillie pendant trois heures, puis diluée avec un seau d'eau. Pour la stabilité du traitement, un dixième de pain de savon à lessive peut être ajouté au bouillon fini En cas de dommages importants, un traitement insecticide est appliqué. Aktara, Proteus, Fitoverm sont garantis pour sauver vos plantes.

Ver fil de fer

Ce petit ver dur jusqu'à 20 mm est en fait la larve du scarabée clic. A une couleur jaune.Endommage les tomates directement au système racinaire, pénètre souvent dans la tige.

Endommage le système racinaire

La prévention de l'émergence d'un ver fil de fer consiste, comme dans le cas d'une pelle, à creuser le sol, à éliminer les mauvaises herbes et à attraper manuellement les larves. Pour effrayer le ravageur, vous pouvez également utiliser des pièges à appâts, composés de feuilles et de morceaux de pommes de terre, de carottes, de betteraves. Placez l'appât dans de petites boîtes, en étain ou en verre et, en l'attachant à la ligne de pêche, abaissez-le dans les trous à une profondeur de 10 à 15 cm. En changeant régulièrement l'appât, les larves capturées doivent être détruites. Les produits chimiques dans la lutte contre les vers fil-de-fer sont utilisés par l'irrigation des sillons. A ces fins, Aktara, Provotox, Bazudin conviennent.

Medvedka

Medvedka, chez les gens ordinaires une écrevisse supérieure ou de terre, est un coléoptère de la terre plutôt grand. Les juvéniles sont gris, devenant brun foncé à mesure qu'ils mûrissent. Nocif pour les tomates en rongeant, en tout ou en partie, à la base de la tige ou en endommageant le système racinaire.

Adulte

Vit sous terre, creusant des passages profonds avec ses griffes "taupes". En ce qui concerne la pelle et le ver fil-de-fer, les mesures préventives consistent à creuser le sol, à détruire les larves. La lutte contre l'ours est menée avec des médicaments tels que Rembek, Thunder 30. Parmi les remèdes populaires, les pièges à appâts fabriqués sur l'exemple d'un ver fil de fer conviennent également. Vous pouvez également verser du kérosène dilué dans de l'eau (1 cuillère à soupe pour 1 litre d'eau) ou de la lessive diluée dans les mêmes proportions.

Doryphore

Il n'y a pas de scarabée plus connu des jardiniers que le Colorado. Ces insectes volants rayés et leurs larves sont capables de détruire une zone entière en quelques jours.

Adulte

Fait intéressant! Le doryphore de la pomme de terre ne vit ni en Angleterre ni aux Pays-Bas.

La femelle dépose des œufs orange vif sur le dos de la feuille. Les larves écloses mangent la partie feuillue; en cas de lésion importante, la tige et les fruits. La lutte contre le ravageur se fait principalement avec des insecticides. Si le site est petit, il est alors possible de procéder à la collecte manuelle des coléoptères et des larves, la destruction de la ponte. Lors de la plantation de graines ou de plants, vous pouvez effectuer un traitement avec Prestige, Bankol, Akarin.

Aucun problème pour la cueillette

La cueillette est nécessaire pour la fermeté et la bonne croissance des jeunes plants. La cueillette est effectuée dans le sol préparé et nourri, à l'âge de deux semaines des pousses. Pour éviter d'endommager le système racinaire, le sol doit être arrosé abondamment, et seulement ensuite creuser doucement avec une spatule pour extraire la plante.

Semis préparés

Le plant est enterré dans de petits trous versés avec de l'eau tiède, le long des feuilles du cotylédon inférieur. D'en haut, le sol est légèrement tassé avec vos doigts.

Important! Pour une meilleure adaptation des plantes, après la cueillette, maintenez les plants à l'ombre pendant au moins une journée.

Le premier top-dressing du sol après la cueillette est effectué au bout de 10 jours.

Vidéo: plonger des plants de tomates

Des mesures opportunes pour la prévention des maladies, des infestations de ravageurs et le respect des conditions de détention augmenteront plusieurs fois la production de plants de haute qualité et, par la suite, une bonne récolte. Par conséquent, n'ayez pas peur des difficultés et des problèmes, et les tomates mûres et juteuses cultivées de vos propres mains deviendront une récompense digne pour vous.

[Votes: 2 Moyenne: 3]


Pourquoi les plants de tomates enroulent-ils les feuilles?

Si les plants de tomates ne sont pas satisfaits de quelque chose dont ils ont la charge, ils le signalent immédiatement à l'aide de leurs feuilles. Ils changent de couleur, peuvent se recroqueviller vers le haut, le bas ou l'intérieur et se faner. Connaissant la signification de ces symptômes, vous pouvez rapidement et sans effort aider les tomates à revenir à la normale. Dans le même temps, ils poursuivront leur croissance et leur développement.

Si vous ne faites pas attention à ces problèmes à temps et ne trouvez pas les raisons possibles, les plants peuvent mourir ou s'affaiblir et donner par la suite une mauvaise récolte.


Tomates sans semis

Pendant six saisons, dans différents climats et sur différents sols, j'ai essayé la méthode sans pépins de culture de tomates. Et j'aime vraiment cette méthode! Il aide particulièrement quand il n'y a pas de conditions dans la maison pour faire pousser des plants - il y a peu de fenêtres, pas de rebords de fenêtre, il n'y a rien avec quoi chauffer et éclairer. Et l'incapacité de contrôler le processus vous-même est le principal facteur de risque.

Donc: 1. nord-ouest, 2. voie médiane, 3. territoire de Krasnoïarsk et 4. région d'Irkoutsk. À Krasnoïarsk, les semis ont été effectués directement dans la serre. Dans d'autres zones - dans les abris de tunnel. Les semis ont généralement lieu début mai, les fruits mûrissent à la mi-août. Les variétés étaient à croissance basse - Pink Leader, Ryazan au sol, de taille moyenne - Persimmon, Eternal Call et hautes - Blanche-Neige.

Voici le protocole de mon expérience menée dans la région de Tula.

le 6 mai... Tomates semées - mi-précoces, de taille moyenne, directement dans le sol. Sur une crête de cinq mètres de long, elle a placé quinze anneaux d'étain sur une ligne et à l'intérieur de chacun elle a semé deux graines d'une bonne variété, ses propres graines. Après la germination, je laisserai un plant dans le nid. Les anneaux sont des boîtes de conserve de poisson avec des couvercles et des fonds coupés.

Au premier plan, un lit de plantation de tomates. Je ne couvre pas les cultures: les gelées ne sont pas attendues et les anneaux en fer-blanc protègent des chats et autres ravageurs. Ensuite, je vais faire un cadre et mettre un film. Et maintenant, le sol en plein champ est mieux réchauffé que dans la serre. La chaleur est venue!

16 mai. Les tomates expérimentales, qui ont été semées le 6 mai avec des graines directement dans le jardin, ont augmenté le 14 mai. Photographié ce matin. Eh bien, s'ils sont montés, nous devrons leur construire un toit contre les pluies. Et au début, je les recouvre de bouchons - des verres de crème sure. Les concepteurs, sans dire un mot, ont ajusté la taille des contenants de crème sure aux boîtes de poisson. Les bouchons sont faciles à mettre et à enlever, ils adhèrent fermement aux anneaux en fer-blanc. J'ai semé deux graines dans chaque anneau, en espérant que j'enlèverais les graines supplémentaires plus tard.

21 mai... Je fabrique un abri tunnel pour les tomates à partir de parties lisses. Cependant, les étagères peuvent être tordues - cela n'a pas d'importance. J'ai pris un cerisier à oiseaux d'épaisseur moyenne, coupé et pelé il y a un an (alors je n'ai pas eu le temps de construire un cadre sur les semis plantés). J'ai aussi trouvé un tilleul et une poire plus fins et plus courts - sur la deuxième rangée de poteaux. J'ai creusé dans les colonnes, corrigeant la hauteur à l'aide d'une jauge à œil, ainsi que d'une ligne droite - tout à l'œil.

De longs poteaux de tilleul étaient cloués aux poteaux. Elle a connecté les deux rangées de poteaux avec des lattes sciées - il y aura un film dessus, il vaut donc mieux qu'elles soient uniformes. Du côté nord, elle a renforcé la charpente avec des pentes, également constituées de palissades. À certains endroits, au lieu de lattes en haut, j'ai fait une maille à partir d'un cordon.

J'ai terminé la partie principale, maintenant je dois recouvrir d'un film et recouvrir les extrémités avec du spunbond. Samedi soir, le gel est promis, et il le sera, car un vent fort du nord-est souffle.

22 mai... Les tomates grandissent, ne rentrent plus sous les capots. Hier soir, j'ai recouvert le cadre d'un film, je l'ai cloué avec des lattes du côté nord et le long de la crête. Dimensions internes - la largeur du lit est d'un mètre, la hauteur de l'abri dans la crête est de vingt mètres, la longueur est de cinq mètres.

Les extrémités sont recouvertes de spunbond dense. À l'intérieur, vous pouvez utiliser un fin spunbond, en le jetant directement sur les plantes, ce que j'ai fait pour la nuit. Dieu merci, il n'y avait pas de gel, mais il n'y avait que +4 degrés dans le jardin. Le matin, elle a jeté le spunbond sur les plantes et a laissé le film dégonflé. S'il y a de la chaleur, il est facile de plier le film du côté sud sur la crête.

29 mai... La troisième feuille est passée de tomates sans pépins sous abri. Ils ont grandi à 100%, semé deux graines dans chaque anneau. Il est maintenant temps de supprimer les autres. Il est déjà possible de déterminer par les deux vraies feuilles si le plant est bon. Oui, tout le monde est bon, mais il faut diviser par deux les pousses. J'ai photographié la racine de la plantule séparément - elle est puissante, la tige va déjà profondément.

30 mai... Maintenant, j'arrose les plants non pas dans l'anneau, mais autour de l'anneau. De cette façon, je fais pousser la racine principale, pas les racines latérales. À l'avenir, après avoir augmenté la racine pivotante, la plante extraira elle-même l'humidité des profondeurs et n'aura guère besoin d'être arrosée. C'est l'avantage de la méthode imprudente: on ne dérange pas la racine, elle se développe naturellement.

J'élimine les plantes les plus faibles, ou celles dont les premières feuilles sont mal formées.


Comment traiter les tomates du dessèchement

Si la cause des problèmes de tomates est une mauvaise technologie agricole, mettez-la en conformité avec les recommandations des spécialistes. Les plantes doivent bénéficier d'une température et d'une humidité optimales.

Assurez-vous que les paramètres appropriés ne concernent pas seulement le sol, mais aussi l'air. La culture pousse bien à une teneur en humidité du substrat d'environ 70% de la capacité d'humidité totale et une humidité de l'air de 50 à 70%. S'il est plus humide ou plus sec, la chute des feuilles peut commencer.

Pour se protéger contre les maladies, il est important d'observer la rotation des cultures, en remettant la culture à sa place d'origine au plus tôt après 4 ans. Suivez le schéma recommandé par l'auteur de la variété, ne pas épaissir. Assurez-vous de former des variétés hautes et de les attacher.


Pour éviter les pertes de récoltes et économiser des coûts importants, il vaut mieux recourir à des mesures préventives efficaces. Les principaux sont les suivants.

1. Observez la rotation des cultures - ne remettez pas les tomates à leur place d'origine avant 5 ans. Ne pas cultiver après et près des pommes de terre, des aubergines, des poivrons et du tabac.

2. N'oubliez pas que de nombreuses plantes ornementales peuvent être porteuses d'infections virales, bactériennes et fongiques.

Pensez-y lorsque vous cultivez des tomates. »] Les asters et les chrysanthèmes sont porteurs du virus du buisson de tomates.

3. Après la récolte, retirez tous les débris végétaux, y compris les fruits et les feuilles tombés. Si une infection a été observée, il est préférable d'enterrer ces déchets à une profondeur d'au moins 1 m ou de les brûler.

4. Le traitement des semences avant le semis avec des préparations spéciales est important - Fundazol ou Agat 25K. Un bon effet est obtenu par désinfection avec une solution à 1% de permanganate de potassium pendant une demi-heure. Après le traitement, les graines sont séchées.

5. Lors de la croissance des semis, les serres sont régulièrement ventilées et les films de serre sont enlevés par temps chaud. De nombreuses infections sont provoquées par les semis de serre.

6. L'utilisation de variétés résistantes et d'hybrides peut être une excellente mesure préventive contre diverses maladies, y compris les maladies fongiques et non transmissibles telles que le craquelage des fruits.

7. Les maladies d'origine non contagieuse sont prévenues par une technologie agricole appropriée, l'application d'engrais et de micro-éléments.

Les maraîchers amateurs peuvent cultiver une excellente récolte de tomates sur leur parcelle, en utilisant une protection chimique minimale. Pour ce faire, vous devez suivre les règles de base de la technologie agricole, appliquer des mesures préventives simples et surveiller de près les moindres changements dans le développement des plantes. Pour obtenir une récolte respectueuse de l'environnement, la préférence doit être donnée aux variétés résistantes et aux préparations biologiques.


Les feuilles de tomate jaunissent et sèchent

Si les feuilles des plants de tomates sèchent et acquièrent une teinte jaune immédiatement après la cueillette, il est tout à fait possible que les racines aient été endommagées lors de la transplantation. Cela se produit avec un choix précoce ou imprudent. Énumérons les autres raisons pour lesquelles les feuilles jaunissent et sèchent au moment de la cueillette des plants:

  • maladie fongique
  • coup de soleil
  • Mélange de rempotage «incorrect».

En règle générale, les producteurs de terre pour les semis pèchent la même chose. Ils mettent trop de tourbe et n'ajoutent pas du tout d'oligo-éléments. Mais pendant cette période, les plants ont besoin d'azote et d'autres substances. Parfois, le sol acheté est entièrement constitué de tourbe et l'eau ne s'attarde pas, s'écoule dans la casserole. L'humidité n'atteint pas les racines des plants.

L'auto-préparation des graines et du sol avant le semis aidera à éliminer la cause, ce qui évitera la contamination du sol par des maladies telles que les champignons. Pour les maladies, les graines à semer peuvent être traitées dans une solution saturée de manganèse

Et puis, en prenant des précautions, changez l'eau dans laquelle ils seront trempés, rincez la vaisselle pour éviter les maladies fongiques

Le mélange de sol doit être calciné pendant 10-20 minutes dans un four préchauffé à 200 ° C. Ce sera mieux si vous préparez vous-même le sol pour les plants de tomates. Pour ce faire, vous devez mélanger plusieurs ingrédients, qui ne sont pas pris en poids, mais en volume. Une des compositions:

Afin de bien préparer le sol pour les plants de tomates, vous devez mélanger tous les ingrédients à l'automne. En hiver, placez un récipient avec de la terre sur le balcon pour que les principales causes de maladie - les spores fongiques - meurent.

Au printemps, avant la plantation, le mélange doit être tamisé ou les grosses particules doivent être enlevées à la main. Ajouter 2 cuillères à soupe de superphosphate, un litre de cendre et un sac de vermiculite dans un seau de mélange de tomates. Un sol pauvre est souvent causé par un manque d'air. La vermiculite la rendra légère et aérée.

Mais la culture de tomates peut avoir d'autres raisons, à la suite desquelles les feuilles commenceront à jaunir, à sécher et même à développer une maladie. Pour éviter que cela ne se produise, vous devez connaître les raisons et savoir quoi faire avec les plants de tomates. Parmi eux, il peut y avoir les raisons suivantes:

  • inondation d'eau (sur-arrosage)
  • manque de lumière
  • manque d'azote.

Analysons chaque élément séparément. Le débordement des semis est un problème courant pour les jardiniers. Ce n'est pas toujours leur faute. Il se trouve que le sol est mal composé et qu'il «retient» fortement l'eau, ou, au contraire, la laisse passer. Dans ce cas, les feuilles commencent à jaunir et à sécher. Vous pouvez résoudre le problème dans de tels cas en transplantant les plantes avant qu'elles ne meurent.

Parfois, le jaunissement est le résultat d'un manque de lumière. Les semis sans lumière ne peuvent pas devenir pleins. L'endroit idéal pour commencer la croissance des semis est la fenêtre sud. Ensuite, lorsque les semis grandissent et que le soleil éclatant du printemps apparaît, ils peuvent être transférés du côté sud-est ou sud-ouest.


Pourquoi une "jambe noire" apparaît-elle dans les tomates et comment la vaincre: diagnostic correct, traitement urgent, soins appropriés

L'assombrissement de la tige et la verse des plants de tomates deviennent une mauvaise surprise pour les maraîchers. C'est ainsi que se manifeste la jambe noire - la défaite des jeunes plantes par les phytopathogènes.

La maladie ne se prête pratiquement pas au traitement et est capable de détruire tout le matériel végétal. Seules les mesures préventives sont efficaces à 100%, elles doivent être initiées bien avant de semer les graines de tomates.

Blackleg: qu'est-ce que c'est?

"Jambe noire" est un nom populaire collectif pour un certain nombre de maladies de la tomate, qui se manifestent par des symptômes similaires: noircissement et pourriture de la partie inférieure de la tige et du collet.

Les coupables de la maladie sont deux groupes de phytopathogènes: les bactéries et les champignons protozoaires. Les agents pathogènes vivent dans le sol et lorsque les conditions de développement des plantes se détériorent, ils se déposent sur eux. Les plants de tomates sont principalement touchés, mais la maladie est également possible pour les plantes adultes.

Signes d'infection

Les agents responsables sont des moisissures saprophytes, qui sont situées dans les couches superficielles du sol et se nourrissent de débris organiques. Dans l'environnement limité des serres ou des récipients pour cultures, des pénuries alimentaires se forment dans le sol et des agents pathogènes attaquent les racines des jeunes plants ou des semis.

Signes d'une infection fongique:

  • évolution lente de la maladie
  • les lésions parmi les plants plantés sont petites
  • l'apparition sur la partie inférieure de la tige de couleurs noir, gris, vert foncé, marron
  • constriction au collet radiculaire
  • pratiquement pas de racines dans les plantes.

Le plus souvent, les champignons infectent les plantes après une plongée, pénétrant dans les racines par traumatisme mécanique.

Mais il existe également un parasite agressif parmi les champignons - Fusarium, qui provoque également le symptôme de la «jambe noire». Il n'attaque pas les racines, pénètre dans la tige de la tomate par le genou hypocotal et distribue une grande dose de toxines. La partie inférieure de la tige devient rapidement noire et s'enroule.

L'ensemble du processus peut prendre de 5 à 7 heures à 2 à 3 jours. L'infection se propage rapidement, les plantules n'ont pas le temps de se flétrir et de tomber comme pourries.

Pour un diagnostic précis, les plants doivent être retirés du sol. Les racines étant intactes, il cédera difficilement. La constriction sur la tige ne casse pas; au contraire, elle sera plus résistante que les autres tissus.

Caractéristiques des lésions bactériennes

Pour un dommage notable aux plantes, les bactéries doivent créer une grande colonie. Cela prend du temps. La détérioration des plants passe souvent inaperçue et des signes évidents apparaissent déjà sur les tomates adultes.

La forme bactérienne de la jambe noire est très contagieuse, elle peut se transmettre à des plantes saines avec des courants d'air, lorsque les feuilles entrent en contact, à travers les insectes, les outils et les mains du jardinier.

  • la partie inférieure de la tige devient noire, brune, vert foncé
  • une constriction se forme près du collet radiculaire
  • les feuilles inférieures jaunissent et tombent
  • les tissus internes de la tige sont absents ou gravement ramollis.

Si vous arrachez la plante du sol, la tige se détache facilement. Du mucus en sort - un signe caractéristique de dommages bactériens.

Causes de la maladie chez les tomates

L'infection est causée par un sol et des semences contaminés. À l'avenir, le développement de la jambe noire est facilité par des violations flagrantes de l'agrotechnologie de la tomate:

  • semer les graines dans des récipients non désinfectés et des mélanges de sol
  • pas de vinaigrette
  • acidité élevée, compactage du substrat
  • épaississement des débarquements, pas de picking
  • changements soudains de la température de l'air
  • humidité élevée du sol
  • basse température combinée à une humidité élevée de l'air
  • mauvais éclairage, manque de ventilation
  • excès d'azote dans le sol.

L'infection des plantes accélère les dommages causés aux racines par les larves de mouches des pousses.

L'auteur de la vidéo montre des plants de tomates, qui sont affectés par des bactéries et des champignons protozoaires.

Traitement des jambes noires

Le traitement des semis déjà affectés est un dernier recours lorsqu'il n'y a pas de semis de réserve. Le seul moyen est de construire des racines supplémentaires au-dessus de la zone touchée de la tige.

Pour cela, la tige de la plante est coupée avec un rasoir tranchant de 3 à 5 mm au-dessus de la zone noircie. La tige est placée dans un récipient avec de l'eau tiède afin que les feuilles n'entrent pas en contact avec l'humidité. En moyenne, après 10 jours, des racines se forment à la bouture, elles sont transplantées dans un nouveau substrat désinfecté.

Cependant, dans ce cas, les plantes sont en retard de développement, elles se révèlent faibles et douloureuses. Il ne faut pas s'attendre à une grosse récolte de leur part. Par conséquent, les agronomes recommandent de se concentrer sur la conservation de plants sains.

Des mesures de contrôle

Les buissons affectés du conteneur général sont enlevés avec un morceau de terre. L'espace vacant est saupoudré de cendre de bois et toute la surface du substrat dans le conteneur est recouverte de sable de rivière (avec une couche de 2 à 5 cm).

Lorsque des foyers étendus de la maladie apparaissent, des plants sains sont plongés et transplantés dans un sol désinfecté. Avant le repiquage, les racines des plants sont conservées dans une solution à 0,5% de Baktofit ou une autre préparation biologique pendant 2 minutes.

Les plantes sont placées dans un endroit chaud, à l'abri du soleil pendant 2-3 jours et l'arrosage est arrêté. Ensuite, l'éclairage est augmenté.

Lorsqu'une patte noire apparaît dans des tomates adultes, la plante malade est enlevée avec un morceau de terre. Le sol de cet endroit est abondamment répandu avec l'une des préparations fongicides. Saupoudrer de cendres et de sable de rivière.

Après toutes les mesures avec l'élimination des plantes malades et la culture du sol, ils commencent le traitement avec des médicaments.

Drogues de la jambe noire

Les médicaments les plus efficaces sont les fongicides chimiques. Leur utilisation a du sens en cas de lésions étendues et le risque de perdre toutes les tomates adultes. Ils ne sont utilisés que dans les serres et en pleine terre. Les remèdes sont efficaces contre les infections bactériennes et fongiques.

  • Previkur (préparer une solution de 15 ml pour 10 l d'eau)
  • Fundazol (utilisé à raison de 10 g pour 10 L d'eau).

Les plantes sont pulvérisées avec des solutions et le sol est éliminé jusqu'à ce qu'il soit complètement mouillé.

Les préparations biologiques à base de souches de champignons et de bactéries fonctionnent bien. Ils sont utilisés pour les semis et les plantes adultes. En plus de détruire l'infection, les fonds stimulent également le système immunitaire et la croissance des tomates.

Préparations (normes de solution):

  • Bactofit (3 ml pour 1 l d'eau)
  • Planriz (0,1%) (100 ml pour 10 l d'eau)
  • Fitosporin (poudre) (1,5 g pour 1 litre d'eau)
  • Fitolavin (2 ml pour 1 litre d'eau).
  • Trichodermin, Trichophyte (uniquement pour les infections fongiques) (200 g pour 10 litres d'eau).

Les plantes sont pulvérisées entièrement à partir d'un flacon pulvérisateur, le sol est renversé jusqu'à ce qu'il soit complètement mouillé. Le traitement est effectué deux fois avec un intervalle de 10 jours. Utilisez uniquement une solution fraîche, protégez-la de la lumière du soleil. Lisez les instructions avant utilisation.

Remèdes populaires

Il n'y a pas tellement de remèdes maison pour les dommages internes (systémiques) aux tomates. Le sable de rivière est activement utilisé pour lutter contre la jambe noire, il absorbe l'excès d'humidité du sol, crée un environnement défavorable pour les agents pathogènes.

La cendre de bois (200 g) est mélangée avec du sulfate de cuivre (1 c. À thé). Le mélange est versé sur la surface du sol autour des plantes.

Vous devez travailler très soigneusement avec le permanganate de potassium, sinon vous pouvez brûler les racines délicates des semis. Il est recommandé de ne pas diluer plus de 1 g de médicament dans 1 litre d'eau. Le résultat devrait être une solution rose. Avant le traitement, le sol est préalablement jeté avec de l'eau tiède, puis avec une solution de permanganate de potassium.

La pelure d'oignon contient une grande quantité de phytoncides qui détruisent les micro-organismes pathogènes. De plus, l'agent agit comme un stimulant de croissance.

Pour préparer l'infusion, le zeste d'oignon (500 g) est versé avec de l'eau tiède (2,5 l), recouvert d'un couvercle et insisté dans une pièce sombre pendant 1 jour. À l'aide d'un vaporisateur, la plante est pulvérisée avec l'agent, le sol est éliminé jusqu'à ce qu'il soit complètement mouillé.

Existe-t-il des variétés de tomates résistantes?

L'immunité des plantes aux maladies est un concept relatif. Il est pondu génétiquement, mais n'atteint son maximum qu'après la maturation des plantes en raison de la formation de phytoncides, de protéines et d'autres substances qui protègent contre les agents pathogènes.

Par conséquent, il n'y a pas de variétés de tomates résistantes à une maladie telle que la jambe noire.

Cela est dû au développement de l'infection dans un environnement limité, aux dommages causés aux très jeunes plantes avec une immunité faible et sous-développée.

En présence d'un grand nombre d'agents pathogènes dans le sol, l'infection est inévitable, et cela ne dépend pas des caractéristiques variétales de la tomate.

Prévention de base: que faire

Que faire pour éviter que la patte noire n'apparaisse sur les plantes? La seule mesure spécifique contre la jambe noire est la désinfection et une bonne préparation du sol. Pour les semis, il est préférable d'acheter des mélanges de sol de haute qualité auprès de fabricants renommés, qui sont complètement traités à partir de tous les agents pathogènes. La plantation dans des comprimés de tourbe élimine également l'infection.

Sol de semis

Les substrats pour les semis utilisant de la terre de jardin doivent être désinfectés. La garantie la plus élevée n'est donnée que par un traitement thermique sévère.

Pour réchauffer le sol, il est versé sur une plaque à pâtisserie avec une couche de 1,5 à 2 cm et maintenu à une température de 120 à 125 ° C pendant 45 minutes. Vous ne pouvez pas augmenter les degrés. Lorsqu'elle est chauffée à plus de 130 ° C, la matière organique du sol est carbonisée, formant des composés toxiques.

Après désinfection, le sol reste stérile pendant une courte période. Par conséquent, il doit immédiatement être peuplé de micro-organismes bénéfiques qui déplaceront les agents pathogènes. Pour ce faire, ajoutez 1 litre de lombricompost ou 2 verres de supercompost Piksa à 10 litres de terreau. Déversement avec la solution Fitosporin.

Les contenants de semis sont lavés à l'eau chaude et au savon à lessive. Immerger dans une solution de permanganate de potassium à 1,5% pendant 20 minutes et rincer à l'eau courante.

Une méthode de désinfection plus simple est la congélation, mais elle ne fonctionne pas contre tous les agents pathogènes de la jambe noire.

Sol dans les serres et les serres

En automne, après la récolte, le sol est traité avec de l'eau de javel. Le produit est appliqué à sec à raison de 200 g pour 1 m², recouvert d'un râteau.

La substance la plus efficace contre les agents responsables de la jambe noire est le formol à 40%. 4 semaines avant la plantation des semis, le sol est déterré plusieurs fois, éliminant les débris végétaux laissés par l'automne.

Dans 100 litres d'eau, 1 litre de formol est dilué. Le sol est versé avec une solution à raison de 20 litres pour 1 m².

Le même traitement est effectué en plein champ sans observation de rotation des cultures ou en présence d'infection la saison précédente.

Par la suite, le sol et les plants de tomates sont traités avec des préparations biologiques jusqu'à 2 fois par saison.

Pour que les plantules prennent bien racine et commencent à développer un système racinaire puissant, des engrais minéraux sont appliqués 3 à 4 semaines avant la plantation. Norme pour 1 m²: cendre de bois - 200-300 g, sulfate de potassium - 30 g, superphosphate - 50 g. Après une autre semaine, ajoutez du nitrate d'ammonium - 25 g. Après avoir distribué les engrais, le sol est déterré et renversé avec de l'eau.

Autres mesures préventives

La jambe noire affecte principalement les semis affaiblis et allongés qui sont plantés en sol froid. Par conséquent, il est important d'observer le moment du semis des tomates, de prendre soin de chauffer le sol et d'un éclairage supplémentaire. Nécessaire également:

  • désinsectisation du mélange de sol et des récipients avant de semer les graines
  • couche de drainage dans les réservoirs
  • élimination de l'acidité du sol (introduction de cendres)
  • arrosage modéré avec de l'eau tiède (22-24 ° C) le matin
  • ameublir le sol, butiner les tiges, éclaircir les semis
  • fertilisation optimale (contrôle spécial de l'azote)
  • remplacement régulier, de préférence annuel, du sol dans les serres et les serres
  • traitement des plants avec des médicaments fortifiants: Epin, Immunocytophyte, Krepysh
  • contrôle des changements de température dans la serre (la nuit ne dépassant pas 17 ° C, le jour ne dépassant pas 32 ° C), ventilation, élimination des courants d'air.

Les graines achetées maison ou douteuses sont marinées. Pour ce faire, ils sont placés dans un sac en toile, immergés pendant 20 minutes dans une solution à 1,5% (rose foncé) de permanganate de potassium. Lavé et séché au soleil.

Il est important d'éviter le compactage de la surface du sol. Un objet pointu est utilisé pour ameublir, percer le sol autour des semis.

Comment traiter les graines et les fruits des tomates malades

Si, néanmoins, la maladie survient, les graines des plantes infectées ne peuvent pas être semées l'année prochaine. Parfois, même la gravure ne parvient pas à éliminer les spores d'agents pathogènes.

Les fruits de tomates infectées ne peuvent être utilisés qu'après traitement thermique. La meilleure option est la conservation ou l'utilisation dans les soupes de légumes.

Les tomates malades sont enlevées vertes. 10 ml d'iode sont dilués dans 10 litres d'eau et les fruits sont immergés pendant 20 minutes. Sécher sur une surface doublée de tissu propre.

Les boîtes sont également doublées de tissu, les tomates sont saupoudrées et recouvertes d'une autre couche de tissu. Pendant la maturation, les tomates sont régulièrement examinées, les noircies sont jetées. Il est conseillé d'utiliser des fruits mûrs immédiatement, c'est mieux pour la conservation.

Même les maraîchers expérimentés ne sont pas à l'abri de la défaite des tomates à patte noire. Les conditions de l'environnement limité des conteneurs et les racines faibles des jeunes plantes sont trop favorables pour les agents pathogènes.

De plus, dans un appartement en ville, avec tous les efforts, il est difficile de maintenir une humidité, une température et un éclairage optimaux. C'est le cas lorsque seule l'élimination complète des agents pathogènes du sol et le renforcement des plantes avec des soins appropriés sont efficaces.