Les collections

Lycaste - Orchidées - Techniques de culture et principales espèces d'orchidée Lycaste

Lycaste - Orchidées - Techniques de culture et principales espèces d'orchidée Lycaste


NOS AMIS ORCHIDÉS

LYCASTE

Techniques de culture

Pages 1 à 2

CLASSIFICATION BOTANIQUE

Royaume

:

Plantae

Clado

: Angiospermes

Clado

: Monocotylédones

Commande

:

Asperges

Famille

:

Orchidacées

Gentil

:

Lycaste

Espèce

: voir page 2

CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES DE L'ORCHIDEA LYCASTE

Dans le genre Lycaste on trouve des orchidées dont l'aire d'origine comprend la ceinture qui va de Cuba au Pérou en passant par le Brésil, principalement situées dans les zones de climat frais même s'il y a peu d'espèces qui ont des zones côtières comme habitat, donc des climats plus doux.

Le genre Lycaste il compte un peu plus de 45 espèces ÉPIPHITE et dans une petite mesure terrestre ou alors lithophyte ,muni de pseudobulbes à partir de l'apex duquel les feuilles se développent principalement lancéolées et avec des veines évidentes. Nous avons des espèces à feuilles caduques telles que le Lycaste aromatique et les espèces à feuilles persistantes telles que le Lycaste skinneri.

Les pseudobulbes ils ont une forme ovoïde ou conique et ont la particularité de montrer leur bon état de santé de manière incroyable, en fait dans ce cas ils sont très turgescents et bien gonflés.

Les inflorescences elles sont, dans presque toutes les espèces (à quelques rares exceptions près), terminales et se composent de 2 à 10 fleurs pédonculées qui se développent à l'apex de la tige.

La fleur il a un aspect cireux, avec une très petite lèvre et est très parfumé (à l'exception de certaines espèces) avec des couleurs variant du vert, au rose, au blanc et au jaune.

Les orchidées Lycaste ils sont divisés en trois groupes

: À FEUILLES CADUQUES, MACROPHYLLAE est FIMBRIATAE. Voyons en détail les différences entre les trois grands groupes:

1) LYCASTE DECIDUOSAE

Toutes les espèces appartenant à ce groupe sont originaires des régions montagneuses du Mexique et du Guatemala et ont la particularité (à l'exception de Lycaste tricolore) pour avoir les pseubobulbes qui se terminent par de fortes épines très pointues.

Ils se développent sous forme d'épiphytes sur les arbres ou les roches près des cours d'eau.

Dans ce groupe, nous trouvons une dizaine d'espèces: Lycaste crinita, Lycaste cruenta, Lycaste campbelli, Lycaste brevispatha, Lycaste aromatica, Lycaste deppei, Lycaste consobrina, Lycaste Macrobulbon, Lycaste Tricolor, Lycaste Lasioglossa .

Quant à leur cycle de développement, la croissance est généralement rapide pendant la saison des pluies qui correspond approximativement de la fin du printemps à la fin de l'automne (mai - novembre), période au cours de laquelle la plante émet les nouvelles pousses et les fleurs en même temps. Par la suite, il y a une période de repos de 2 à 5 mois, pendant laquelle il perd ses feuilles qui dans la nature correspondent à la période sèche, donc pendant cette période les plantes ne doivent pas être arrosées.

2) MACROPHYLLAE LYCASTE

Ce groupe comprend plusieurs espèces, très répandues à la fois comme espèces et comme hybrides, originaires du Guatemala et de Bolivie, dans les zones à températures douces.

Elles sont faciles à cultiver car elles ne nécessitent pas de précautions et d'attention particulières et sont donc idéales pour les débutants.

Les espèces reconnues dans ce groupe sont:Lycaste skinneri, Lycaste dowiana, Lycaste xytriophora, Lycaste powellii, Lycaste leucantha, Lycaste neglecta

3) LYCASTE FIMBRIATAE


Dans ce groupe, nous trouvons une douzaine d'espèces originaires des zones andines du centre de l'Amérique du Sud et en particulier de Colombie, d'Ecuardor et du Pérou situées à la fois au niveau de la mer et jusqu'à 1500 mètres d'altitude s.l.n.

Leur habitat d'origine sont les zones avec des excursions thermiques limitées et une humidité constante.

Les espèces incluses dans ce groupe sont: Lycaste barringtonia, Lycaste ciliata, Lycaste denningiana, Lycaste fulvescens, Lycaste linguella, Lycaste locusta, Lycaste longipetala, Lycaste longiscapa et Lycaste mesochlaena.

TEMPÉRATURE ET VENTILATION

le Lycaste ce ne sont pas des plantes tropicales car leurs lieux d'origine sont des endroits frais et de moyenne montagne (à quelques exceptions près). Par conséquent, les températures de culture ne doivent pas être excessives. Bien qu'il existe des différences entre les différentes espèces, on peut généralement dire que des températures moyennes autour de 13 ° C la nuit et de 25 ° C le jour peuvent être bonnes pour la plupart des espèces.


Pour les orchidées Lycaste la circulation de l'air est très importante et doit toujours être garantie.

(Pour plus d'informations sur la température et la ventilation, voir l'article: «Température et ventilation des orchidées»).

LUMIÈRE

le Lycaste ce sont des orchidées qui ne veulent pas d'une lumière trop vive. Les feuilles sont un bon indicateur des conditions d'éclairage: si celles-ci semblent faibles et se plient facilement, cela signifie que l'éclairage n'est pas suffisant inversement si des taches brunes apparaissent sur les feuilles, cela signifie que la lumière est excessive. En fin de compte, un bon éclairage mais n'en faites pas trop. En fait, il faut garder à l'esprit que les feuilles de ce genre ne sont pas très épaisses et presque coriaces comme par exemple celles du Cattleya donc il faut toujours les garder à l'œil et les ajuster en conséquence.

(Pour plus d'informations sur la lumière, voir l'article: «Orchid a besoin de lumière»).

ARROSAGE ET HUMIDITÉ

Lycaste ils doivent être arrosés en fonction de la phase de leur cycle végétatif.


Tous à partir de l'automne et tout au long de l'hiver ralentissent leur activité végétative donc dans cette période l'arrosage doit être réduit ou suspendu complètement pour les orchidées caduques, c'est-à-dire pour celles qui perdent leurs feuilles (seulement si vous constatez que les pseudobulbes commencent à se faner , les feuilles doivent être pulvérisées).

Un substrat trop humide pendant la période de dormance provoque très facilement la formation de petites vésicules dans les pseudobulbes.

Au printemps, lorsque la plante commencera à former les nouvelles pousses et en même temps les fleurs, il faut recommencer à arroser généreusement et ce jusqu'à l'automne.

Pour ces plantes, il est essentiel d'arroser soigneusement et soigneusement afin de nettoyer le substrat de tout sel minéral accumulé. Par conséquent, il est essentiel de bien drainer l'eau d'arrosage.


La fréquence d'arrosage dépend également du type de substrat que vous avez utilisé: les substrats de petite taille doivent être arrosés plus fréquemment car le substrat se dessèchera plus rapidement. Cela dépend aussi de l'âge et de la taille de la plante: plus la plante est grande, donc avec un système foliaire et racinaire plus important, plus l'eau d'irrigation sera absorbée et transpirée rapidement et donc plus les arrosages doivent être fréquents.

Considérant qu'il s'agit de plantes qui n'aiment en aucune façon l'excès de sels minéraux, il est préférable de ne pas utiliser d'eau du robinet mais de la pluie ou de l'eau déminéralisée.

Humidité relative pour l'orchidéeLycaste il doit être modéré: environ 50-60%. Plus la température est élevée (printemps - été), plus l'humidité relative doit être élevée. En hiver, en théorie, il devrait être beaucoup plus modéré, mais cela dépend beaucoup de la régulation des radiateurs.

Il est bon, pour la santé de toutes nos plantes, d'équiper les radiateurs d'un humidificateur afin de ne pas laisser l'air de la pièce devenir trop sec.

(Pour plus d'informations sur l'arrosage voir l'article: «Arrosage et humidité des orchidées»).

FERTILISATION

le Lycaste ce sont des orchidées qu'il faut fertiliser souvent et peu car elles n'aiment pas les excès de sels minéraux dans le substrat.

La logique à suivre lors de l'administration d'engrais est la suivante: au redémarrage végétatif au printemps, un engrais avec une plus grande quantité d'azote (N) est administré à l'orchidée et c'est-à-dire la formule 30:10:10 (N: P: K) est utilisée ce qui signifie: 30 parties d'azote, 10 parties de diphosphore (P) et 10 parties de potassium (K).

Quand arrive la période de floraison l'azote est diminué et le phosphore et le potassium sont augmentés et par conséquent, la formule 10:30:20 est utilisée.

Pendant les autres périodes la formule équilibrée 20:20:20 est utilisée et la fréquence doit être considérablement réduite.

Il est essentiel que les fertilisations soient effectuées avec le substrat humide pour éviter des concentrations dangereuses de sels minéraux qui pourraient endommager les racines.

Les engrais doivent être dissous dans l'eau d'irrigation dans un très faible pourcentage, 0,5% une fois par semaine. Évidemment, ces indications sont pertinentes pour les substrats inertes, c'est-à-dire qu'elles n'apportent aucun élément nutritionnel à la plante (à ce sujet voir le entrée: "Type de substrat et rempotage"). Les doses devront être diminuées si un substrat non inerte est utilisé.

Il est important de ne jamais laisser le substrat sécher complètement car il y aurait une concentration excessive de sels minéraux. Il serait souhaitable qu'après un certain nombre de fertilisations (4 ou 5), l'arrosage soit effectué sans engrais afin de rincer le substrat et d'abaisser la concentration en sel.

Une fertilisation excessive est immédiatement signalée par la plante car des taches sèches sont créées sur les feuilles et les extrémités des feuilles et des racines deviennent nécrotiques.

(Pour plus d'informations sur la fertilisation, vous pouvez consulter l'article: "Fertilisation des orchidées").

TYPE DE SOL - REPOT ORCHIDÉE LYCASTÉE

Pour l'orchidée Lycaste il est indispensable de rempoter pratiquement tous les ans car ce sont des plantes très sensibles à la détérioration du substrat de culture.

Le rempotage doit être fait au redémarrage végétatif, au printemps, lorsque les nouvelles pousses ont atteint une longueur de 10 à 15 cm et que les racines ont complètement repris leur activité. Il n'est pas conseillé de rempoter à d'autres moments de l'année, sauf s'il y a un facteur d'urgence qui nécessite le remplacement du substrat.


Le moment du rempotage est aussi l'occasion de procéder à la division de la plante. Dans ce cas, il faut laisser au moins trois pseudobulbes par plante. Chaque surface de coupe doit être faite avec des couteaux bien aiguisés et préalablement désinfectée à la flamme et les surfaces de coupe doivent être traitées avec des poudres fongicides à large spectre que vous trouverez chez un bon pépiniériste.

Crucial pour cette plante est le choix du pot, qui doit être petit. Les grands pots contiennent une plus grande quantité de substrat qui met plus de temps à sécher entre les arrosages et a donc tendance à pourrir plus rapidement. Il doit également comporter un nombre suffisant de trous de drainage (sinon équipez-vous d'outils adaptés pour les augmenter). Il est important que le récipient ait été préalablement désinfecté avec de l'alcool ou de l'eau de javel. Il serait également souhaitable que, si vous n'utilisez pas de gants, vos mains soient également bien nettoyées avant de continuer.

Avant le rempotage, l'orchidée doit être bien mouillée pour rendre les racines plus élastiques et ainsi éviter la casse. Les racines doivent être nettoyées de tout le matériel qui y reste attaché et les morts doivent être enlevées avec des ciseaux que vous aurez d'abord désinfectés bien au-dessus de la flamme.

En ce qui concerne le type de substrat à utiliser, cette espèce n'est pas particulièrement exigeante, la seule caractéristique doit être celle de garantir un excellent drainage, qui permet une bonne aération des racines et qui a la capacité de retenir l'humidité.

Un mélange peut être composé de la moitié d'écorce de sapin (taille moyenne et petite) et l'autre moitié de charbon de bois et de divers matériaux inertes comme le polystyrène. Les plus gros morceaux doivent être placés au fond du vase. Pour le groupe Deciduosae, il est préférable d'utiliser un substrat constitué de petits morceaux qui sèchent beaucoup plus rapidement, ceci pour assurer un séchage rapide du substrat pendant la période de repos végétatif.

Avant le rempotage, laver soigneusement le support en le laissant immergé quelques jours dans l'eau afin d'éliminer les poussières présentes, éliminer les impuretés qui se retrouvent au fond du récipient et ainsi assurer leur parfaite hydratation.

Si les racines adhèrent au pot au moment de l'évasement, il est conseillé de plonger le pot pendant environ 30 minutes dans de l'eau juste tiède. Si cette technique ne fonctionne pas, coupez le pot. Ne forcez pas les racines qui pourraient être endommagées.

Une fois l'orchidée rempotée, laissez-la sèche et à l'abri de la lumière directe et des changements de température pendant environ sept jours pour permettre aux parties coupées de guérir. L'arrosage doit donc être repris très progressivement. Une fois que l'activité racinaire a repris, recommencez à nourrir l'engrais.

(Pour plus d'informations sur le rempotage vous pouvez consulter l'article: «Type de substrat et rempotage des orchidées»).

le Lycaste elles fleurissent au printemps mais pour pouvoir fleurir il faut assurer, à l'automne, une plage de température importante entre le jour et la nuit.

Lycaste cela nous donne des signaux précis sur la quantité et la qualité de la floraison: si les pseudobulbes semblent très dodus et robustes, cela signifie que nous aurons une excellente floraison.

En fait, le Lycaste c'est une plante qui nous montre très généreusement qu'elle a apprécié le soin que nous lui apportons en présentant des pseudobulbes qui font l'envie de toute autre orchidée.

Les fleurs durent plusieurs semaines.

PARASITES ET MALADIES

Quant aux maladies du Lycaste voir le chapitre: "Maladies et traitements des orchidées".

CURIOSITÉ'

La première Lycaste, les Criquet lycaste (photo ci-dessous), a été découverte par les Espagnols au Pérou en 1700.

Lycaste Skinneri Alba (photo ci-dessous) (Monja Blanca) du 11 février 1934 a été déclarée fleur nationale du Guatemala.

LANGUE DES FLEURS ET DES PLANTES

Voir: «Orchidées - Le langage des fleurs et des plantes».

PAGES 1 à 2


Vidéo: Lycaste Orchid care: Easy Steps on how to grow Lycaste Orchids