Nouveau

Informations sur Pencil Cactus

Informations sur Pencil Cactus


Pencil Cactus Plant - Comment faire pousser un crayon Cactus

Par Bonnie L. Grant, agricultrice urbaine certifiée

La plante de cactus crayon appartient à la famille des plantes succulentes Euphorbia. C'est une plante d'apparence inhabituelle qui peut instantanément ajouter de l'intérêt au jardin succulent. Trouvez des conseils sur l'entretien d'un cactus crayon dans cet article.


Crayon "Cacti" - Le bâton Euphorbias

Les euphorbes sont de toutes formes et tailles et l'un des euphorbes les plus couramment cultivés mais les plus inhabituels est le bâton Euphorbias. Ces plantes sont essentiellement des arbustes et des arbres sans feuilles et constituent un paysage unique et des spécimens en pot. Cet article présentera au lecteur quelques-unes des dizaines de plantes aussi étranges.

(Note de l'éditeur: cet article a été initialement publié le 23 août 2010. Vos questions et commentaires sont les bienvenus, mais sachez que les auteurs d'articles déjà publiés peuvent ne pas être en mesure de répondre rapidement aux nouvelles questions ou commentaires.)

L'une des plantes du groupe les plus étranges que vous pouvez cultiver est celle que j'appelle les plantes en bâtonnet. Ce sont en fait des euphorbes, bien que le nom commun de plusieurs d'entre eux soit Cactus Crayon. Cependant, ce ne sont pas du tout des cactus, mais des plantes succulentes sans épines provenant de diverses parties plus chaudes du globe. Bien que beaucoup soient originaires d'Afrique du Sud, il est intéressant de noter que beaucoup viennent de diverses régions du monde, de l'Afrique du Nord, à la Méditerranée, et certaines d'Amérique du Sud, d'Amérique centrale et même des États-Unis.Ces plantes sont une excellente démonstration d'évolution convergente, et adaptation aux conditions environnementales avec le développement indépendant de l'architecture «bâton» (sans feuilles et sans épines). Il convient de noter qu'il existe de vrais cactus également avec le nom commun de cactus crayon (quelques Cylindropuntia Et un Echinocereus partagent également ce nom commun). J'ai cultivé plusieurs de ces euphorbes particulières, bien qu'il y en ait des dizaines d'autres avec lesquelles je n'ai aucune expérience. Cet article sera une introduction à quelques-unes des euphorbes "plante en bâtonnet" les plus courantes.

Cylindropuntia kleiniae (photo de gauche shindagger) et Echinocereus waldeisii (photo de droite CactusJordi) ont le nom commun de cactus crayon, mais ce sont de vrais cactus

Je n'inclut pas les espèces épineuses, comme le Euphorbia baioensis (à gauche) ou la myriade d'espèces médusoïdes sans feuilles et sans épines comme Euphorbia inermis (à droite), dans cet article

C'est un groupe de plantes difficile à faire beaucoup de généralités, car ils varient un peu dans leur facilité de croissance, leur résistance au froid, leur tolérance aux sols humides et leur besoin de lumière du soleil. Cependant, les plantes que je connais le mieux sont parmi les plantes succulentes les plus résistantes et les plus faciles à cultiver, sans parler des plus faciles du genre Euphorbia.

Toutes ces plantes ont cette sève toxique bien connue, typique de toutes les espèces d'Euphorbia. Mais pour une raison quelconque, la plupart de ces Euphorbias bâton semblent plus aptes que les autres Euphorbes à libérer leurs sucs avec un traumatisme minimal. Cela rend la taille et le déplacement de ces plantes un plus grand risque à certains égards que je trouve avec la plupart des Euphorbias. D'autre part, aucun de ceux-ci n'a d'épines que l'on trouve couramment dans le monde Euphorbia. Donc, si l'on peut éviter la sève, il y a peu d'autres dangers avec ces plantes. Éviter la sève n'est pas si facile et elle peut rester inoffensive sur la peau de quelqu'un pendant des heures et plus tard se frotter accidentellement dans les yeux ou sur d'autres muqueuses sensibles, entraînant beaucoup de brûlures intenses (et une cécité potentielle). Manger de la sève est également, de toute évidence, déconseillé, bien qu'il ne soit pas aussi toxique que certaines listes de plantes toxiques le prétendent (l'ingestion entraîne souvent des vomissements et peut-être d'autres troubles gastro-intestinaux, mais les incidences d'ingestion mortelle chez les humains ou les animaux sont assez peu fréquent).

Euphorbia leucodendron couper les sucs suintants (à gauche) Euphorbia tiraculli couper et sève (à droite)

Même par rapport à la plupart des autres espèces d'Euphorbia que j'ai dans la cour, ces plantes minces, d'un diamètre de crayon semblent produire beaucoup plus de sève pour leur taille (Euphorbia pseudocactus hybride à droite suintant relativement peu de sève pour sa taille)

Euphorbia tirucalli (Cactus à crayons ou arbre à crayons) C'est la plus couramment cultivée de toutes les Euphorbes Stick et pour une bonne raison. C'est probablement l'Euphorbia la plus facile à enraciner, à cultiver et à rester en vie par temps chaud et froid (bien que bien sûr elle ait ses limites). C'est l'une des plantes succulentes à croissance la plus rapide. J'ai fait pousser un plant d'un pied de haut pour devenir un monstre de plus de 100 livres en quelques années seulement, même s'il ne s'agissait encore que d'un arbuste à ce stade. Euphorbia tirucalli est originaire d'une grande partie de l'Afrique. La plante se compose essentiellement d'une tige ou d'un tronc et de nombreuses branches qui se terminent par une croissance vert pâle rigide et tubulaire à peu près aussi grande qu'un crayon - d'où les noms communs. Bien que la plupart de l'année, cette plante soit sans feuilles, les points de croissance sont souvent bordés de quelques petites feuilles de lancelote qui ne sont vraiment visibles que si l'on regarde de près. Les fleurs sont brèves et se produisent principalement à la fin du printemps, mais, du moins ici dans le sud de la Californie, parfois aussi au début de l'automne. Celles-ci aussi ne sont pas trop visibles. La plante est cultivée strictement pour son manque particulier de feuillage et sa facilité de croissance et d'entretien. Cependant, l'entretien n'est vraiment pas si simple une fois que cette plante atteint une taille significative. Sans taille régulière, les branches dépassent rapidement la capacité du membre à les soutenir et les grands arbustes et arbres tombent constamment. Malheureusement, ces branches sont très lourdes et endommagent souvent les autres plantes qui poussent en dessous. Si elles ne sont pas supprimées, ces branches s'enracineront souvent et créeront un autre arbuste désagréable. L'élagage n'est pas non plus une tâche simple. Bien que le bois soit assez tendre et facile à couper, la sève gomme rapidement les scies et les tondeuses, et la sève s'égoutte en grande quantité partout. Éviter le contact avec la sève de cette plante est très difficile, et le simple fait de se frotter contre celle-ci entraînera souvent de la sève sur les vêtements ou la peau. J'ai manipulé la sève de dizaines d'espèces d'Euphorbia, mais pour une raison quelconque, cette espèce semble avoir une sève particulièrement irritante.

Grand arbre dans le sud de la Californie (à gauche) Détail de 'branches' (photo de droite DaylilySLP)

le mien Euphorbia tirucalli 'Sticks of Fire' (à gauche) et après un temps venteux (à droite). souffler et perdre des membres est un problème courant avec cette espèce

Forme de bâtons de feu utilisée dans l'aménagement paysager, pour un bon contraste (à gauche) exemple inhabituellement rouge (accentué) de cette plante en vente dans une pépinière (à droite)

fleurs (à gauche) et feuilles (à droite) de cette plante (Euphorbia tirucali) Forme de bâtons de feu. Les feuilles et les fleurs ne sont généralement visibles que brièvement de façon saisonnière.

Euphorbia leucadendron (Euphorbe à queue de chat) Cette espèce est de plus en plus largement disponible et peut parfois être ramassée dans les centres de jardinage. Pour un indigène malgache, cette plante est incroyablement robuste et résistante, presque égale à la facilité et à la durabilité telle quelle Euphorbia tirucalli. Cette plante est un peu plus épaisse et beaucoup plus lente à former une forme d'arbre que Euphorbia tirucalli. Je n'en ai pas encore vu un se transformer en arbre dans le sud de la Californie, mais j'ai vu plusieurs photos d'arbres assez grands poussant en Afrique et à Madagascar. Ici, en Californie, il forme généralement une énorme masse arbustive. C'est une plante plus nette et plus droite que Euphorbia tirucalli avec peu de branches qui poussent latéralement du tout. Celui-ci est souvent feuillu (bien que de très petites feuilles près des pointes de croissance) et il a également une stomie ou des pores relativement grands qui lui donnent un aspect quelque peu moucheté. Comme Euphorbia tirucalli, c'est une Euphorbia extrêmement facile à enraciner, et les boutures semblent prendre peu importe la rapidité avec laquelle je les enfonce dans le sol (pas de temps nécessaire pour une «cure» comme c'est le cas avec de nombreuses plantes succulentes). Je pense qu'une partie de cette racine facile et de l'absence de comportement de pourriture lorsque les extrémités fraîchement coupées sont collées dans le sol est due aux quantités massives de sève que cette plante déverse lorsqu'elle est coupée. La sève scelle et protège rapidement la surface coupée, ce qui rend la croissance fongique ultérieure moins probable.

Euphorbia leucadendron poussant dans l'Arboretum de Los Angeles (à gauche) floraison et fructification (à droite)

montrant une formation de feuilles, si brièvement (à gauche) Floraison Euphorbia leucadendron (droite)

Gros plan sur les tiges et les organes de fructification (à gauche) Boutures de ma propre plante (doit être piratée régulièrement) - à droite

Euphorbia antisyphillitica (Candelilla) Cette espèce éloignée est originaire d'Amérique du Nord et, bien que rarement appelée cactus crayon, son diamètre ressemble plus à un crayon que l'un des deux autres Euphorbias mentionnés jusqu'à présent. Cette plante est également appelée plante de cire en raison de son épaisse couche de cire (appelée cire de Candelilla, à partir de laquelle les bougies sont souvent fabriquées, ainsi que des lotions imperméabilisantes, du rouge à lèvres, des crèmes pour le visage, de la gomme et du vernis à sol, etc.) Historiquement, elle a été utilisée. dans le traitement de la syphilis d'où le nom. Je trouve que c'est une plante très facile à cultiver et elle a une tolérance au froid modérée (au moins par rapport aux deux espèces ci-dessus), jusqu'à un faible 20F sans aucun dommage. C'est une espèce drageonnante, pas vraiment ramifiée, et ne pousse que quelques pieds de haut, formant une épaisse colonie de tiges flexibles en forme de crayon bleu-gris pâle (pas de feuilles sur celle-ci). De façon saisonnière, il est couvert de jolies mais minuscules fleurs roses et blanches. C'est une autre Euphorbia non pointilleuse que je trouve particulièrement difficile à sur ou sous l'eau. Cependant, dans des conditions d'eau extrêmement faible (ou de liaison sévère aux racines), il a tendance à devenir souple et à se redresser moins.

Euphorbia antisyphillitica (les deux photos Xenomorf)

fleurs et fruits

Ma propre plante en pot devient folle

Vous trouverez ci-dessous d'autres espèces de 'Stick Euphorbias' que j'ai vues pousser dans le sud de la Californie et que quelques autres ont photographiées en Arizona

Euphorbia aphylla (en fleur à droite) est une autre espèce sans feuilles. aphylla signifie pas de feuilles. C'est une espèce plus courte ne poussant que quelques pieds de haut

fleurs et fruits de Euphorbia aphylla

Euphorbia kamponii est un autre grand "bâton" Euphorbia de Madagascar, et celui que j'ai cultivé dans mon jardin (mais finalement laissé pourrir. pas tout à fait aussi facile que les espèces ci-dessus). À gauche, une photo d'une plante dans le sud de la Californie et à droite un grand arbre en Thaïlande à côté de Kampon Tansacha, dont l'espèce a été nommée d'après

Euphorbia mauritanica, originaire d'Afrique du Sud, poussant dans le sud de la Californie (à gauche) et fleur de cette plante (à droite)

Euphorbia schimperi est un 'Pencil Cactus' arabe (à gauche) poussant ici dans le sud de la Californie fleurs de Euphorbia schimperi (droite)

Euphorbia onoclada dans ma cour - encore une jeune plante, mais robuste (jusqu'à présent)

Euphorbia gregaria, une espèce sud-africaine, aux Huntington Gardens

pas vraiment le Cactus Crayon classique, ces plantes malgaches d'aspect mort Euphorbia platyclada (plus comme des bâtons aplatis que des crayons) dans le sud de la Californie

deux espèces photographiées en Arizona (par Xenomorf): à gauche Euphorbia dregeana, un natif sud-africain et à droite est Euphorbia lomelii, originaire du désert de Sonora en Basse Californie.

Une autre plante cultivée en Arizona (par Xenomorf), Euphorbia rhombifolia, une autre espèce sud-africaine. Il semble que le temps incroyablement chaud et sec de l'Arizona soit d'accord avec presque tous les Euphorbes Stick

deux plantes à effet de serre à Huntington Gardens, en Californie: à gauche Euphorbia arbuscula (Natif de Socotra) et à droite est Euphorbia cryptospinosa

Ces deux Euphorbes forment un peu caudex et sont des espèces très courtes, sans feuilles, et pas vraiment en forme de crayon, mais je les inclut quand même ici. La gauche est Euphorbia gariepina et à droite Euphorbia lignosa

Euphorbia weberbaueri (à gauche) originaire du Pérou Euphorbia spinosa (photo de droite CactusJordi) des régions méditerranéennes


Espèces d'Euphorbia, Cactus Crayon, Laitier, Euphorbia Crayon, Euphorbia Haie

Famille: Euphorbiacées (yoo-for-bee-AY-see-ee) (Info)
Genre: Euphorbia (yoo-FOR-bee-uh) (Info)
Espèce: tirucalli (tee-roo-KAL-ee) (Info)
Synonyme:Euphorbia geayi
Synonyme:Euphorbia laro
Synonyme:Médias Euphorbia
Synonyme:Euphorbia rhipsaloides
Synonyme:Euphorbia scoparia

Catégorie:

Tropicales et vivaces tendres

Besoins en eau:

Résistant à la sécheresse adapté au xériscaping

Exposition au soleil:

Feuillage:

Couleur du feuillage:

Hauteur:

Espacement:

Rusticité:

USDA Zone 9a: jusqu'à -6,6 ° C (20 ° F)

USDA Zone 9b: jusqu'à -3,8 ° C (25 ° F)

USDA Zone 10a: jusqu'à -1,1 ° C (30 ° F)

USDA Zone 10b: jusqu'à 1,7 ° C (35 ° F)

USDA Zone 11: au-dessus de 4,5 ° C (40 ° F)

Où grandir:

Peut être cultivé comme annuel

Convient pour la culture en conteneurs

Danger:

Toutes les parties de la plante sont toxiques si elles sont ingérées

La manipulation de la plante peut provoquer une irritation cutanée ou une réaction allergique

Couleur de fleur:

Caractéristiques de la floraison:

Taille de la fleur:

Temps de floraison:

Autres détails:

Exigences de pH du sol:

Information sur les brevets:

Méthodes de propagation:

À partir de boutures de tiges herbacées

Laisser la surface coupée devenir calleuse avant de planter

Collecte de semences:

N / A: la plante ne produit pas de graines, les fleurs sont stériles ou les plantes ne se réaliseront pas à partir de graines

Régional

On dit que cette plante pousse à l'extérieur dans les régions suivantes:

Desert Hot Springs, Californie

San Diego, Californie (3 rapports)

VALLEY VILLAGE, Californie

Green Cove Springs, Floride

Jacksonville, Floride (2 rapports)

Jacksonville Beach, Floride

Lakeland, Floride (2 rapports)

Sarasota, Floride (2 rapports)

Notes des jardiniers:

Le 1 juin 2016, Lkuhlman de Placentia, CA a écrit:

La plante peut être étonnante lorsqu'elle affiche toute sa gamme de coloration de la tige (verte, jaune, rose vif, rouge) qui est influencée par ses conditions de croissance. Extrêmement facile à propager. collez une bouture dans du sol dans un pot de n'importe quelle taille et ignorez-la. Faites pousser un certain nombre de boutures de 2 pieds de haut dans des pots de 3 pouces qui obtiennent une humidité constante minimale. Faites vraiment attention à la sève de latex blanche, c'est méchant. C'est une plante du désert qui jettera beaucoup de croissance verte lorsqu'elle sera arrosée régulièrement.

Le 23 janvier 2015, poeciliopsis de Phoenix, AZ a écrit:

Central Phoenix - Il y a quelques grands arbustes / arbres Euphorbia tirucalli dans le centre de Phoenix (au moins un au Heard Museum), mais ma maison est dans un drainage à air froid, ce qui en fait une plante marginale ici. J'en ai eu un qui a atteint 6 pieds avant d'être tué par le gel en 2009. Un deuxième a été tué par le gel en 2013, malgré la couverture. Un feu E. tirucalli a également été tué par le gel. J'ai abandonné et l'ai remplacé par une Euphorbia xantii (euphorbe Baja).

Le 23 septembre 2014, RJohnson95 de Fort Myers, FL a écrit:

Cette plante inhabituelle contient cette belle sève qui peut causer des cicatrices importantes. Lors de la coupe (car dans SW Fl, ils deviennent monstrueux), portez toujours des vêtements de protection. J'ai eu plusieurs de ces plantes (la plupart étaient des coupures de voisins) et en peu de temps elles sont devenues des géantes et semblaient tout prendre en charge.

Le 7 octobre 2013, DracoVolans de Crestline, CA (Zone 8b) a écrit:

Pour 1Firestick: NE PAS, JE RÉPÉTER, NE PAS UTILISER LE SAP COMME «GUÉRISON DU CANCER! Celui qui vous a dit cela ou partout où vous l'avez trouvé est plein de haricots. Il s'agit d'une EUPHORBIE, dont la sève de latex est bien connue pour être un irritant / allergène désagréable pour de nombreuses personnes. C'est un DANGER, pas un médicament. Une personne bien en dessous a même mentionné une étude où elle peut réellement ENCOURAGER la croissance du cancer! PAS une bonne idée de l'essayer comme remède contre le cancer.

Cela dit, j'aime mon petit cactus Pencil. Je l'ai reçu comme une coupure d'un membre du DG ici et il a grandi lentement, mais régulièrement. Peut-être ai-je une lumière trop basse. Je me suis rapproché de mes baies vitrées orientées NE dans l'espoir que ça ira mieux. Il est également dans le même petit pot depuis deux ans, alors peut-être qu'un rempotage encouragera une action. > ^ _. en savoir plus _ ^

Le 25 juin 2013, 1firestick de Weaverville, CA a écrit:

Quelqu'un a-t-il utilisé la sève de cette plante pour le cancer de la peau ou le cancer pré-cutané?

Le 22 mai 2013, MassWarren de Desert Hot Springs, Californie a écrit:

J'ai un crayon Bush qui mesurait environ 2 pieds de haut, près de ma promenade avant lorsque j'ai emménagé il y a 25 ans. Je l'ai transplanté dans un coin éloigné de la cour près de lauriers roses et d'un poivrier africain. et la plupart du temps l'a ignoré pendant 25 ans. Mais j'ai toujours aimé sa forme unique, elle mesure maintenant environ 12 pieds de haut. Il a survécu à des vents violents et à de légères gelées. De temps en temps, certaines tiges brunissent et sèchent, devenant très cassantes et faciles à casser (le seul type de taille que j'ai fait). Un certain nombre de membres ont été récemment coupés ou cassés par des équipes de rue où ils étaient suspendus au-dessus de la clôture avant.

J'en ai gardé un (environ 4 pieds de long) et j'ai l'intention de me propager à partir de celui-ci. Je ne savais pas que cela irriterait la peau ou serait toxique jusqu'à ce que je le regarde ici ju. en savoir plus maintenant. Je l'ai toujours manipulé à mains nues mais j'utiliserai des gants à l'avenir. Je pense que c'est une excellente plante ornementale à feuilles persistantes (surtout dans le désert).

Le 28 août 2012, Nefitara de Port Richey, FL (Zone 9a) a écrit:

J'aurais donné une note positive à cette plante, mais en raison de la sève, je lui ai donné un neutre. J'ai 2 de ces plantes, toutes deux en pot. D'après ce que j'ai vu jusqu'à présent, c'est qu'ils ont de la sève qui brûle la peau. même si pour moi, ce n'est pas aussi mauvais que tout le monde. Je le coupe environ tous les 2 mois et oui. elles poussent très vite, mais cela dit, ce sont de belles plantes dans l'ensemble. Je suggérerais de les laisser dans des pots, en commençant par un pot de taille décente pour ne pas avoir à remettre en pot si rapidement. Il suffit de porter des gants et / ou de se laver les mains avec du savon (très bon) après manipulation! NE touchez PAS du tout vos yeux, même si vous pensez que vos mains sont exemptes de sève! ouchie !!

Le 6 août 2012, AdamBeaumontCa de Beaumont, CA a écrit:

Nous vivons dans un environnement de zone 9. Nous cultivons cette plante dans un grand récipient qui a aidé à garder la croissance sous contrôle avec une taille occasionnelle. Un mot d'extrême prudence. Faites attention pendant et après la taille. La sève du cactus est extrêmement irritante pour la peau et les muqueuses. Ma femme a coupé une branche la semaine dernière et ce matin, elle faisait tourner le pot lorsqu'elle a attrapé une goutte de la branche coupée suintante dans son œil. Après avoir rincé avec de l'eau pendant 30 minutes et un voyage aux urgences, elle a toujours une douleur extrême qui pourrait durer jusqu'à 8 semaines selon le contrôle du poison.

Le 19 février 2011, wimmer de Santa Rosa, CA a écrit:

Merci à tous les jardiniers qui ont pris le temps de poster leurs expériences avec cette plante. J'en ai deux: l'une est la variété verte et la seconde est la variété rouge-orange. Je vis à Santa Rosa, en Californie, et les deux plantes sont conservées à l'extérieur dans des pots en terre cuite du printemps à l'automne. La variété verte, appelée plante crayon, pousse rapidement et j'ai eu du mal à la transporter dans la maison pour l'hiver. J'ai décidé de laisser les deux plantes à l'extérieur, ce qui était décidément désagréable pour l'usine de crayon. Bien qu'il ait été protégé du gel, les températures froides lui ont fait chuter ses tiges. Il représente désormais un tiers de sa taille estivale. Le tronc et les tiges restants semblent sains, j'espère donc qu'ils se rétabliront. La plante rouge orangée, appelée «bâtons de feu», se débrouillait assez bien avec le tempe froid. lire plus ratures. Avez-vous des suggestions sur la façon de tailler la plante à crayon lorsqu'elle revient à la santé? Merci

Le 7 janvier 2011, tvksi de Paris, TX (Zone 7b) a écrit:

En 1981-2, j'ai vu mon premier PT. C'était dans un couloir de l'église et avait l'air totalement desséché, sans feuilles. Je pensais que c'était en train de mourir. Le preneur de soins était mort et personne ne prenait le relais, alors je l'ai fait et je l'ai arrosé chaque semaine. J'ai pris une erreur et il a éclaté avec de minuscules feuilles et est devenu un spéciman vraiment intéressant! Mes enfants adultes pensaient que j'étais un peu doux en l'utilisant comme point focal sur une passerelle. Avec le temps, cependant, cela a vraiment grandi sur eux et merci le ciel pour cela, car j'ai dû prendre un nouveau départ avec eux lorsque le mien a cédé à un gel freek. Maintenant, ils veulent aussi les * bâtons de feu rouges! J'adore cette plante. Suis respectueux de sa toxicité, mais figurez-vous que si nous ne parvenions pas à profiter de tous ceux qui sont toxiques, nous passerions à côté de nombreux plaisirs.

Le 18 juillet 2010, Suzecav de Hyde Park, NY a écrit:

J'ai eu une version de plante d'intérieur de taille moyenne de ce spécimen pendant plusieurs années et je l'utilise pour mes arrangements d'Ikebana. Lors du brossage à proximité, de la taille ou de la coupe des tiges pour l'utilisation, j'ai * toujours * une serviette en papier humide pour les surfaces et les outils, un récipient en plastique d'eau pour les tiges (qui vont à DROITE jusqu'à ce que la sève laiteuse s'arrête) et porte des gants lorsque vous travaillez avec il. Il a une fois laissé tomber une goutte de sève sur mon étagère en bois, il était extrêmement difficile de l'enlever trois minutes plus tard. Ainsi, le plus rapide est le meilleur pour éliminer la sève de vous, de vos affaires et de vos outils. À part cela, c'est un ajout incroyable à la pièce dans laquelle il est logé, poussant bien et ayant besoin d'eau environ tous les dix jours (un bon trempage à ce stade).

Le 19 juin 2010, melindarella de Corpus Christi, TX a écrit:

J'adore cette plante et j'ai du succès en la cultivant à l'intérieur et à l'extérieur. J'utilise la terre de cactus comme substrat de culture. J'ai aussi eu un incident de sève mais j'ai pris du benadryl et ça allait. Je traite cependant cette plante avec des gants d'enfant en faisant très attention de ne pas m'exposer à la sève. C'est juste une plante tellement inhabituelle qu'elle vaut la peine supplémentaire. Il est également extrêmement rustique et tolérera la chaleur élevée et le soleil direct, ce qui en fait une plante facile pour le sud du Texas.

Le 11 avril 2010, nomosno de San Diego, Californie (Zone 10b) a écrit:

C'est une plante d'apparence frappante, mais les problèmes de sève et de lourdeur en font un plaisir sans fin. J'en ai eu un ici à San Diego qui est tombé plus de trois fois, la dernière fois en décapitant un agave à queue de cheval, après quoi j'ai décidé de m'en débarrasser (je n'aime pas tuer les plantes à moins que je ne les déteste vraiment, alors je l'ai replanté dans un canyon.)

BTW, je ne suis pas d'accord avec le rapport de rusticité de 9a. J'ai vécu à New York avant et j'avais cette plante dans un pot, le premier gel de la nuit, à peine sous le point de congélation, l'a tuée quand j'ai oublié de l'apporter.

Le 27 décembre 2008, Kttrost de Palm Springs, Californie a écrit:

J'ai hérité de cette plante lorsque nous avons emménagé dans notre maison. J'adore son apparence. L'année dernière, il semble être devenu très lourd. Y a-t-il un moyen de corriger cela? Dois-je le dépasser? Il est en pot et à l'extérieur.

Le 21 décembre 2008, Malus2006 de Coon Rapids, MN (Zone 4a) a écrit:

Cette plante est très résistante à l'intérieur d'une maison - le seul problème est la sève et le fait que je ne remarque personne ci-dessous - elle est très difficile à tailler - elle a un intérieur boisé dur et la sève gomme les outils de taille.

Le 27 août 2008, Kalpavriksha de Sarasota, FL a écrit:

Débarrassez-vous de ceux-ci, rapidement! Dans le livre: Edible Leaves of the Tropics, 3e éd. par Franklin W. Martin, Ruth M. Ruberte et Laura S. Meitzner p. 85, il dit: "Cette plante empoisonne également le sol en libérant une substance cancérigène absorbée par les plantes comestibles."
Dans Plantes et animaux vénéneux de Floride et des Caraïbes par David W. Nellis p. 172, dit-il, "Les diterpénoïdes ont montré une activité en tant que promoteurs de tumeurs (cocarcinogènes)."
«Des recherches récentes ont établi un lien entre la forte incidence du lymphome de Burkitt dans certaines régions d'Afrique et celle des porteurs du virus Epstein-Barr, qui a été activé par l'exposition au 4-désoxyphorbol promoteur de tumeur présent dans le latex de cette plante. La pertinence de cette La découverte épidémiologique de notre monde industrialisé est que le virus d'Epstein-Barr a été lié. En savoir plus à la mononucléose infectieuse. Si vous avez eu une mononucléose, vous ne devriez probablement pas jouer avec cette plante! "
Désolé de pleuvoir sur le défilé de tout le monde!

Le 18 juin 2008, sandiegojames de San Diego, Californie a écrit:

Je suis généralement du genre "pas de mauvaises plantes, seulement de mauvais jardiniers", mais c'est une plante qui doit être considérée sérieusement avant de la cultiver, surtout si vous la laissez décoller dans le sol. J'en ai vu d'énormes "arbres" à West Hollywood, probablement 25 pieds de haut et 40 de large. Une jolie petite bouture peut devenir un petit monstre avant que vous ne le sachiez - mon expérience. Les racines poussent vigoureusement et peuvent renverser les murs. La sève brûlante est également un problème.

Le tronc vert avec de petites feuilles de crayon est une présence frappante, à coup sûr. Mais cela devient facilement incontrôlable. Le clone rouge «Sticks of Fire» se comporte beaucoup mieux, en termes de taille, et au moins aussi satisfaisant qu'une plante.

Le 15 mai 2008, rntx22 de Puyallup, WA (Zone 8b) a écrit:

J'adore ces "crayons de cactus". Bien sûr, je n'ai encore rencontré aucun des problèmes de sève. Ils deviennent lourds et doivent être jalonnés. Le nôtre a très bien survécu à la neige anormale de Noël en 2005. J'ai perdu quelques membres, mais il n'est pas resté froid très longtemps, alors la plante a rebondi.

Modifié pour ajouter: Il a de nouveau neigé ici récemment, et le crayon devient orange. C'est plutôt joli, même si c'est probablement un signe de dommage.

Le 25 février 2007, flmjr de Peoria, AZ a écrit:

Je suis à Peoria, en Arizona. Il y a une vingtaine de ces plantes de cactus au crayon dans la cour. En janvier, nous avons eu une courte vague de froid avec des températures nocturnes comprises entre 27 et 30 degrés. Les tiges sont toutes devenues blanches et elles tombent des branches. L'écorce est décolorée par endroits. Je me demande si les cactus au crayon reviendront ou s'ils sont partis. Si quelqu'un a une certaine expérience, j'apprécierais le partage.

Le 26 août 2006, tweety5o de Tampa, FL a écrit:

Je viens d'acquérir cette plante, et en la manipulant, je ne savais pas qu'elle était toxique. C'est bon, je vais guérir. C'est vraiment magnifique. Je recommande de le planter dans un pot pour un meilleur contrôle. L'ancien propriétaire m'a dit qu'il prospérait dans le sable et qu'il pouvait être conservé à l'intérieur.

Le 13 mars 2006, sjbrower de Jacksonville Beach, FL a écrit:

J'ai cette plante depuis environ 10 ans maintenant. Nous les avons toujours appelés "Pencil Cactus". Il m'a été donné par un ami, et je l'ai eu dans un petit pot pendant longtemps. Il y a environ 2 ans, je l'ai transplanté dans un pot plus grand. il a semblé aimer la chambre et a vraiment décollé! Il mesure environ 1,50 mètre maintenant et est en très bonne santé. Je prends les avertissements concernant la sève très au sérieux et éloigne cette plante des endroits où les gens passeraient, mais j'apprécie la forme et l'aspect intéressants de cette plante.

Le 1er novembre 2005, vossner de l'Est du Texas,
United States (Zone 8a) a écrit:

J'ai cultivé le mien dans un pot de 15 gallons pendant plusieurs années, formé comme un standard. Le tronc mesure environ 1 "d'épaisseur. La taille peut être salissante à cause de la sève qui coule partout. Heureusement pour moi, cela ne m'a jamais dérangé, mais en lisant que c'est un irritant, je serai plus prudent à l'avenir.

Le 31 octobre 2005, jrbrucejr de Los Angeles, Californie (Zone 10b) a écrit:

Récemment déménagé dans la région de Los Angeles, dans le quartier de Silver Lake, à environ 5 miles au nord-est du centre-ville. Notre nouvelle propriété possède plusieurs grands spécimens, qui présentent bon nombre des mêmes caractéristiques que d'autres ont décrites. Il y a 2 jours, j'ai "taillé" une grande branche de 4 à 5 pieds et je l'ai replantée comme un nouveau petit arbre, et j'ai expérimenté de première main la nature caustique de la sève. Je savais que c'était collant et j'avais entendu faire attention. J'ai permis à plusieurs gouttes de rester sur ma peau pendant 3-4 heures tout en travaillant dans la cour et j'ai fini avec des éruptions cutanées et des cloques à chaque endroit. Je me suis également frotté un œil à cause de la poussière et, heureusement, je n'ai eu de brûlures sévères que pendant quelques heures. Les ampoules sont pour la plupart guéries aujourd'hui. La plante pousse bien, se transplante facilement, a l'air cool, mais SOYEZ PRUDENT. Cette sève est vraiment mauvaise.

Le 22 septembre 2005, BayAreaTropics de Hayward, CA a écrit:

Pousse étonnamment rapide à l'extérieur dans la région plus fraîche de la baie. Comme la plupart des plantes «du désert», les Euphorbes bénéficient de plus d'eau d'été que vous ne le pensez et réagissent avec une croissance plus luxuriante.

Comme sa sève semble être un problème, évitez et évitez qu'elle se tache des traces de goutte, en pulvérisant avec de l'eau pendant que vous taillez. L'eau arrête également le saignement de la plante. Une solution très simple pour profiter d'une grande plante exotique. Mise à jour 2007

Le gel de 2007 a montré que cette plante n'était pas très tolérante au froid. Dommages massifs causés par une semaine de températures presque glaciales. Le milieu de la vingtaine le tuerait certainement.

Le 11 novembre 2004, KactusKathi de Goodyear, AZ (Zone 9a) a écrit:

J'ai trouvé que cette plante était un ajout bienvenu à mon jardin. Même si la sève peut être nocive si vous prenez le temps de couvrir les plaies avec de la terre meuble, vous constaterez que la sève cesse de couler en un rien de temps et ne touchera donc pas votre peau.

Je suis allé jusqu'à tailler cette plante pour les fêtes avec des lumières et des boules de Noël!

Le 19 juillet 2004, WalterT de San Diego, Californie (Zone 10a) a écrit:

Cette plante peut causer plus de problèmes qu'elle n'en vaut la peine. Ce que les rédacteurs de notes précédents ont dit est vrai et doit être pris très au sérieux. J'ai 3 "arbres" de cette plante maléfique dans mon jardin que j'enlève petit à petit, mais les choses maudites poussent vite et je vais devoir accélérer mon travail dessus. Je crains de les manipuler car l'année dernière j'ai eu des problèmes de peau et des problèmes oculaires graves mais non permanents (brûlures intenses pendant 5 heures malgré des lavages répétés) causés par la sève lorsque j'ai commencé à couper les branches. Croyez-moi, je n'envisagerais pas de cultiver cette plante à l'intérieur - point final. Je ne garderais pas non plus un chien enragé dans ma maison ou dans ma cour. L'idée de faire une haie avec cette plante me semble imprudente. WalterT.

Le 18 juillet 2004, Monocromatico de Rio de Janeiro,
Le Brésil (zone 11) a écrit:

Cette plante peut être multipliée très facilement par boutures. En fait, presque tous les morceaux de celui-ci, lorsqu'ils atteignent le sol, peuvent s'enraciner et devenir un autre arbuste. Il pousse également très vite et presque rien ne peut lui nuire.

Il devient un arbuste dense, parfait pour les haies, véritables clôtures vivantes. Contrairement aux autres plantes de haie, il n'a ni épines ni branches acérées, mais une sève très, très toxique. Il peut provoquer des brûlures cutanées et des irritations des peaux les plus sensibles, peut causer des dommages irréversibles aux yeux, sans compter qu'il peut être un poison extrêmement dangereux s'il est ingéré. La plante devient dangereuse à mesure qu'elle grandit, car les branches restent fragiles et ont tendance à tomber sous son propre poids, libérant la sève sur quiconque se tient près d'elle.

Cependant, cette sève dangereuse est en cours de recherche. en savoir plus ched pour ses propriétés médicinales. On dit que c'est un remède à rôles multiples contre les maladies amnies, comme le cancer, et les laboratoires se précipitent donc pour trouver un moyen d'utiliser cette plante pour soigner ces malades sans causer de dommages à l'organisme.

Le 17 juillet 2004, CatskillKarma de West Kill, NY a écrit:

Il y a environ 30 ans, ma tante en a ramassé un morceau sur le sol d'une serre du jardin botanique du Bronx. Depuis, ma tante, ma mère et tous les cousins ​​ont fait pousser de multiples plantes d'intérieur. Tout petit morceau coincé dans le terreau ordinaire pousse et devient rapidement énorme, imperméable à l'abus. Cependant, je ne l'ai jamais vu à vendre nulle part.

Le 15 juillet 2004, chel97 de Joliet, IL a écrit:

J'en ai possédé un pendant 5 ans, issu de la bouture d'un voisin. Fait une excellente plante d'intérieur dans un grand pot en terre cuite!

Le 29 mai 2004, sparkysmom de San Diego, Californie a écrit:

Nous avons eu un énorme arbre (30 par 15 pieds) retiré de notre arrière-cour sur la recommandation d'un ami. On nous a dit que la sève blanche collante brûlait votre peau et que la pénétration dans vos yeux pouvait provoquer une cécité temporaire (2-3 jours). J'en avais eu sur mon bras quelques mois plus tôt, et la zone ressemblait et ressemblait à un mauvais coup de soleil. Après plusieurs appels téléphoniques, nous n'avons pu trouver qu'un seul service de suppression d'arbres qui supprimerait l'arbre. Les autres ont décliné l'entreprise en raison des problèmes de «sève brûlante».

Le 15 août 2003, palmbob d'Acton, Californie (Zone 8b) a écrit:

Bien que ceux-ci puissent faire de superbes spécimens d'arbres dans le sud de la Californie, ils sont souvent des problèmes dans le jardin. Ils deviennent énormes en un rien de temps (si 1 pi de haut est devenu un monstre de 100 lb + en 5 ans), puis ils commencent à se briser et à s'effondrer dans les vents violents, s'effondrant sur la végétation environnante. Ils doivent être taillés régulièrement. Et ce n'est pas amusant non plus. Étant un Euphorbia, ils sont pleins de cette sève méchante et collante. Il vous envahit, et le simple fait de le frotter contre lui cassera ou endommagera les tissus délicats, provoquant une infiltration de cette substance irritante. Il porte des vêtements et est très difficile à sortir. It gets all over your skin and is somewhat irritation ( note that there is a huge variation in how this sap affects people. many are only mildly irritated by it, like me, but some people react. read more severely to the sap, like my friend, and get blisters from it). But the worst part is it gets all over your hands and should you rub your eyes accidentally (OUCH!!- i did, several times)- that will be an experience you won't soon forget.

This is a super easy plant to propagate here in southern California just take any larger cutting (or 'falling') and stuff it in the ground.

Before I tired of this plant I would do that all the time, in either a pot or somewhere else in the yard and, so far, have not had an unsuccessful regrowth of a pencil tree. Now I have yanked them all out (or sawed the larger ones down). I have a friend that also has several of these and his soil is very soft/sandy. The entire trees will sometimes topple over in his soil squishing all the surrounding plants. Now he is trying to dig his up, too. So careful about adding this plant to your collection, unless you can plant if far from traffic and support it against a wall or by some other means.

I am very suspicious about the reported cold hardiness of this plant above. reports of damage to it in cooler climates at freezing suggest that though it could tolerate a real cold snap in a warm climate, I seriously doubt it could survive for very long outside zone 9a or maybe 8b planted as an outdoor plant (for example they cannot get this plant to survive even the mildest climates in England)

On Mar 9, 2003, look from South English, IA wrote:

I've had the pleasure of owning a "Pencil Tree" now for nine years. I began with a 3 1/2" cutting, and have grown eight cuttings successfully into shrubs/bushes with the following method, outside in regular yard soil. (Located in southeastern Iowa)

Keep cutting(s) in shade to morning light, (moist) regular potting soil, feed every 3 weeks with Miracle-Gro (water-soluble fertilizer) for 2 years. Do not change soil for 3 to 5 years, keep soil damp. After five years, move to a larger pot that the shrub will be in for the next 5 or so years, reduce amount of watering to one soaking per week for the first 2 months, then every two weeks. Continue feeding with Miracle-Gro once a month year-round after that.

Move to the full sun (may show signs of shock initially,. read more but will pull it's strength from the sun and it will be over 10 ft. tall in less than nine years. I have only seen 4 (tiny brown flowers) on an outside start in nine years.