Neuf

Peuplier - Populus nigra

Peuplier - Populus nigra


Le peuplier

Le peuplier, nom commun du Populus, appartient à la famille des Salicacées. C'est une plante qui a une croissance très rapide et peut atteindre jusqu'à trente mètres de hauteur. Le peuplier est originaire de l'hémisphère nord et compte une trentaine d'espèces différentes. En Italie, il est répandu dans la vallée du Pô, d'où, en passant, il est facile d'observer comment ce type d'arbre est particulièrement cultivé sur de grandes surfaces, surtout dans une position proche du cours du Pô.

La légèreté caractéristique de ses feuilles, ainsi que son feuillage, pas excessivement dense, et sa couleur très claire combinée à la forme élégante et colonnaire de plusieurs de ses espèces, font de la peuplier particulièrement apprécié dans la formation des avenues, aussi bien dans les parcs que dans les jardins.

Également en raison de son feuillage léger et de sa facilité d'adaptation au plein soleil, le peuplier il est également souvent utilisé dans la construction d'écrans ou de barrières coupe-vent. Le tronc du peuplier est dressé et noueux avec de nombreuses branches. Son écorce est de couleur blanche ou gris clair qui, au fil des années, s'intensifie vers un ton brun ou gris foncé.


Feuilles, fleurs, fruits

Le peuplier a des feuilles ovales, ou rhomboïdes, voire lobées, selon les différentes espèces. Ils mesurent environ huit centimètres de long et sont de couleur brun-vert, plus brillants dans le limbe supérieur et moins dans leur face inférieure. Les fleurs mâles et femelles sont placées sur différents individus disposés dans des chatons séparés. Les chatons mâles peuvent atteindre une longueur de neuf centimètres et ont des fleurs denses et des étamines divisées. Les femelles atteignent même douze centimètres de long et ont une couleur jaune-vert, avec des fleurs beaucoup moins denses que les mâles. Les fruits du peuplier, quant à eux, sont de petites capsules de forme ovoïde qui contiennent des graines duveteuses à l'intérieur. Parvenues à la bonne maturité, les capsules laissaient sortir les graines s'ouvrant en deux parties, et celles-ci se propageaient poussées par le vent. Les fruits ne sont pas rarement une cause d'allergies à leur pollen.


Cultivation

L'un des moyens les plus efficaces de cultiver les espèces de peupliers les plus courantes est de prélever des boutures d'une branche, jusqu'à un pied de longueur, et de les planter dans un sol normal à l'automne. Un pourcentage élevé pousse des racines qui, à l'automne suivant, sont coupées au niveau du bourgeon basal et ensuite replantées. Ce bourgeon basal développe une végétation particulièrement vigoureuse qui en une ou au plus deux saisons donne vie à un arbre tout aussi fort. Dans la pépinière, les boutures de la longueur habituelle de trente centimètres prélevées sur les branches âgées d'un an sont plantées et après un an, les spécimens cultivés seront plantés en permanence.


Terre

Le peuplier préfère les sols frais et profonds, riches en matière organique. Il est important que le sol ne présente pas d'humidité excessive et continue.


Arrosage

Recommandé après de longues périodes de sécheresse


Fertilisation

En raison de la préférence du peuplier pour les sols riches en matière organique, il est bon d'enrichir le sol au pied de la plante avec un engrais organique valide, au moins une fois tous les deux ans.


Parasites

La chrysomèle est particulièrement insidieuse et dangereuse pour la vie du peuplier, qui ronge les feuilles, les déforme et peut souvent entraîner la mort de spécimens plus jeunes. Ensuite, il y a la larve du charançon du peuplier qui agit en creusant des tunnels à l'intérieur des branches et conduisant au séchage des plantes les moins résistantes. Enfin, un parasite souvent nuisible est le puceron laineux, qui attaque les pousses et les recouvre d'une substance squameuse, provoquant également des excroissances bulleuses désagréables à la fois sur les branches et sur l'écorce.


Peuplier: Autres espèces

D'autres espèces communes de peupliers sont les peupliers noirs, à écorce grise mais pas noire et aux feuilles qui au printemps ont une belle couleur cuivrée. Le peuplier baumier, avec la particularité d'avoir des bourgeons hivernaux qui, au moment de l'ouverture, au printemps, diffusent une odeur forte et agréable.

Peupliers blancs et gris: le premier, populus alba, a l'écorce et le dessous des feuilles blancs, le second, tendant précisément au gris, atteint de grandes dimensions.

Enfin on se souvient le peuplier tremblant, ainsi appelé pour le tremblement incessant et fascinant des feuilles qui bougent même en présence d'une légère brise.



Vidéo: Comment planter le peuplier noir?